Couvre-feu de 19h00 à 5h00 : les stations-service 24h/24 fermeront plus tôt, durant les prochains jours

coronavirus
station service
©Christian Danquin

Parmi les nombreuses entreprises impactées par l’abaissement du couvre-feu à 19 heures, il y a les stations-services. Depuis le début de la pandémie, leur chiffre d’affaires a chuté, notamment celui des quelques stations normalement ouvertes 24 heures sur 24.

La Guadeloupe ne compte plus que cinq à six stations-service fonctionnant 24 heures sur 24.
Depuis le confinement de l'an dernier, certaines entreprises ont changé leur fusil d'épaule, en termes d'organisation, face à la baisse de fréquentation.

Celle-ci se mesure notamment en scrutant les chiffres de la consommation de carburants des derniers mois de pandémie : selon la Société anonyme de raffinerie des Antilles (SARA), une baisse de 10% a été mesurée, entre 2019 et 2020 et, déjà, il est question d'une baisse de 8%, pour le premier trimestre 2021.

Dans ce contexte, les stations-essence ont vu leur chiffre d’affaires chuter.
Et le nouveau couvre-feu, de 19h00 à 5h00, instauré par la préfecture, à compter de ce samedi 17 avril 2021, pour une durée de trois semaines, n'est pas fait pour arranger les choses.

Fermeture des pompes plus tôt que prévu

Si elles n’ont pas été interdites, par les autorités, de distribuer du carburant durant les heures de couvre-feu, plusieurs stations-service ouvertes normalement 24 heures sur 24 vont baisser le rideau plus tôt que d’habitude. Leurs gérants ont choisi cette option, moins coûteuse que de poursuivre l'activité pour le peu d'usagers autorisés à circuler.

Ainsi a tranché Steve Bizasene. Ce gérant de station-service estime la perte de chiffre d'affaires, pour son commerce, à -10/15%, sur un an :

©Claudia Ledezert et Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère

Idem : afin de réduire le coût des charges, Jeanne Lubin-Aletas, dont la station-service est en grande difficulté, a décidé de cesser le service 24h sur 24, pour des horaires plus restreints, depuis plusieurs semaines déjà :

©Claudia Ledezert et Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère

 

Perte d'activité

Pendant les trois semaines à venir, les stations normalement ouvertes en continu vont perdre environ 10 heures d’activité. Ce qui n’est pas sans conséquence, explique Hélène Sevestre, responsable adjointe de station-service :

©Claudia Ledezert et Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère

Cette station, qui emploie 17 personnes, va elle aussi user de la mise en congé et/ou du chômage partiel, pour ceux qui ne feront pas leurs heures, notamment les employés de nuit. Cette solution, tout de même, a un impact négatif sur les salaires.

Une bonne partie des stations-essence fermeront, donc, de manière prématurée, chaque soir, désormais.
Les sites que nous avons visités, à Sainte-Anne, Baie-Mahault et Gosier ont choisi de fermer boutique à 18h30.

station service
©Christian Danquin