Covid-19 : des dizaines d'évacuations médicalisées inter-îles à l'actif de l'hélicoptère Puma

sécurité
Hélicoptère Puma de l'armée
©Etat-major des armées
Fin de mission de l'hélicoptère Puma, en Guadeloupe et dans les îles du Nord. Engagé au plus fort de la 4ème vague de l'épidémie de Covid-19, dans nos territoires, il a assuré l'évacuation de dizaines de patients, entre les différents hôpitaux de nos îles.

L'hélicoptère Puma des forces armées de Guyane et son équipage ont achevé leur mission aux Antilles. Ils étaient déployés en renfort, durant la quatrième vague de Covid-19, qui a très durement touché la Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

Entre le 1er et le 26 septembre 2021, le Puma a réalisé 14 évacuations médicales, au profit de 19 patients, entre les centres hospitaliers des îles de l'archipel guadeloupéen et des îles du Nord. 

Evacuation sanitaire - hélicoptère Puma
©Etat-major des armées

Pour rappel, l'armée a pris une part importante, dans la lutte contre le coronavirus, en Guadeloupe, comme ailleurs dans les Antilles-Guyane.

On se souvient, par exemple, de la mobilisation des militaires du Régiment du service militaire adapté (RSMA) au Centre hospitalier universitaire (CHU) de la Guadeloupe, durant trois semaines. Ces jeunes ont réalisé 401 brancardages et 432 manœuvres de retournement de patients, au sein du service de réanimation, au moment où celui-ci était en forte tension. Une mission synonyme d'aide précieuse pour les soignants.

Par ailleurs, des modules militaires de réanimation (MMR) ont été déployés, dans nos territoires, durant les pics de contamination. Ces équipements médicaux ont été déployés dans les structures hospitalières locales. Cela, dans le cadre de l'opération "Résilience".