Covid-19 : l'épidémie continue de marquer le pas avec 3 200 nouveaux cas

coronavirus
Point ars
©Ludivine Guiolet-Oulac
Ce 31 août 2021, le point de situation de l’ARS montre une évolution favorable de l’épidémie avec 3 200 nouveaux cas pour cette semaine. Toutefois, les taux restent nettement supérieurs à l’acceptable et nécessitent encore une vigilance très forte.

L’épidémie de Covid-19 continue de marquer le pas en Guadeloupe avec 3 200 nouveaux cas la semaine, contre 5 800 cas la semaine dernière. Le taux de positivité passe de 22% à 14%, le « R » est établi à 0.63 et le taux d’incidence est désormais de 900 / 100 000 habitants.

20 nouveaux clusters ont été recencés et proviennent essentiellement de milieux professionnels et médicaux.

La pression hospitalière reste encore très forte. Cette semaine, les établissements de santé remontent 322 nouvelles admissions et 29 nouvelles entrées en réanimation. L’effort sur la capacité en réanimation des hôpitaux et cliniques se poursuit avec 94 lits de réanimation à ce jour et une projection à 105 lits dans les jours qui viennent.

Ils occupés par 74 patients atteints du Covid. 21 patients font l’objet d’une attention particulière et sont placés en soins critiques, sous oxygénation intensive. 341 patients sont hospitalisés en médecine.

Les évacuations sanitaires se poursuivent. Depuis le début de l’opération Hippocampe, 40 patients ont été acheminés vers les hôpitaux de l’Hexagone, et de nouveaux départs sont programmés ce vendredi.

Malheureusement, 100 personnes n’ont pas résisté à leur infection cette semaine en Guadeloupe, et 4 à Saint-Martin.

Bientôt un "vaccinobus"

Ce léger repli de l’épidémie n’entraîne pas de mesures administratives supplémentaires, même si Alexandre Rochatte est entré dans une phase de préparation de la rentrée scolaire. Des mesures précises risquent d’être annoncées si, au 10 septembre prochain, l’épidémie n’est pas revenue dans des taux acceptables. La rectrice d’académie Christine Gangloff-Ziegler devrait rapidement tenir une conférence de presse afin de décliner de manière plus précise les mesures qui encadreront la prochaine rentrée.

La vaccination continue d’avancer à grands pas. La directrice de l’ARS le répète, l’immunité collective, même si c’est pas une immunité totale, permet en tout cas d’éviter les formes graves de la maladie. À ce jour, 38% des adultes en Guadeloupe ont au moins pris une première dose de vaccin, et 13% des 12-17 ans. Valérie Denux espère que la vaccination des jeunes continuera, en perspective de la rentrée, afin d’éviter l’apparition de clusters en milieu scolaire.

La préfecture continue de travailler au développement de la campagne de vaccination. Alexandre Rochatte a annoncé un projet de vaccinobus pour continuer, à l’instar des centres de vaccination éphémères, d'apporter le vaccin aux populations fragiles qui n’ont pas la possibilité de rejoindre les centres permanents.

Enfin, Valérie Denux a précisé que la crise Covid impactait aussi les patients non-atteints par le Covid, mais dont les opérations médicales ont été déprogrammées. Pour faire reprendre leurs soins, les cas les plus urgents pourront bénéficier, dans les jours qui viennent, d’une évacuation sanitaire par le biais de l’opération hippocampe.