Covid-19 : La situation s'améliore en Guadeloupe, avec 419 nouveaux cas recensés durant le week-end

coronavirus
Test COVID à l'aéroport
©E-M. Golabkan
419 nouveaux cas de Covid-19, en un peu plus de 48 heures. Les indicateurs sont clairement à la baisse, dans l'archipel. Toutefois, à l'approche de la rentrée scolaire, les autorités sanitaires appellent à la prudence.

La baisse du nombre de cas de Covid-19 dans l'archipel se confirme. Toutefois, à l'approche de la rentrée scolaire, les autorités sanitaires ont exprimé leur inquiétude. 

Plus de 200 cas de Covid-19 recensés par jour

Entre le vendredi 3 septembre et ce lundi 6 septembre, 419 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en Guadeloupe. Un repli qui représente "tout de même plus de 200 cas par jour" précise l'Agence Régionale de Santé. 

Le taux de positivité sur les 7 jours glissants est de 10,1% et le taux d’incidence à 432,2/100 000 habitants.

Des chiffres encourageants qui ne veulent pas dire que l'épidémie est derrière nous, mais qui indiquent clairement une amélioration. 

Ces dernières 48 heures, un nouveau cluster a été identifié, ce qui porte à 23, le nombre de foyers en cours de suivi. 

Le variant Delta reste toujours majoritaire.

Capacité des hôpitaux revue à la baisse

Du côté des hôpitaux, la tension se fait moins forte. Le plan est actuellement en cours de réajustement à la baisse, en concertation avec les professionnels de santé. 
Les capacités de réanimation sont actuellement de 98 au total (58 au CHUG, 28 au CHBT et 12 à la Polyclinique). A cela s’ajoutent 36 lits de soins critiques.

Ce lundi 6 septembre, à 11 heures, 68 personnes, parmi lesquelles 59 atteintes de la Covid-19 étaient prises en charge en service réanimation. 8 à 10 patients seront évacués vers l’Hexagone, ce mardi 7 septembre grâce à l'opération Hippocampe. Dans les services de médecine des établissements 298 patients sont hospitalisés.

15 patients covid sont toujours hospitalisés en services de médecine à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.
Tous ces patients hospitalisés sont très majoritairement non vaccinés ou gravement immunodéprimés.

Selon les dernières données, 16 décès supplémentaires sont à déplorer depuis vendredi. La personne décédée la plus jeune avait 36 ans, et la plus âgée 97 ans. Selon l'ARS de Guadeloupe, aucune n’était vaccinée.