Covid-19 : les voyageurs en provenance de Guyane devront montrer patte blanche en Guadeloupe

coronavirus
Piste tarmac Pôle caraïbes aéroport
©SAGPC

Le test PCR de moins de 72 heures ne suffit plus. Les voyageurs de Guyane devront aussi, à compter de lundi, réaliser un test antigénique ou un examen biologique de dépistage virologique, à leur arrivée en Guadeloupe.

Le préfet a modifié, par arrêté en date d'hier, le vendredi 16 avril 2021, les mesures temporaires, applicables aux déplacements de personnes, par voie aérienne ou
maritime, dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire.
Celles-ci concernent particulièrement les déplacements entre la Guyane et la Guadeloupe. Cela, pour faire face à la résurgence de l’épidémie de Covid-19 sur notre territoire et dans la collectivité territoriale d'Amérique du Sud.

Ainsi, à compter du lundi 19 avril 2021, toute personne entrant en Guadeloupe, en provenance de la Guyane, a l'obligation de se soumettre à un test antigénique, ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2, à son arrivée dans l'archipel.
La mesure jusqu'ici applicable, faisant obligation aux voyageurs à destination de nos îles de présenter le résultat négatif d’un test RT-PCR, réalisé dans les 72 heures précédant le vol, est donc renforcée.

Les voyageurs devront par ailleurs présenter, aux compagnies aériennes ou de transport maritime, une déclaration sur l’honneur, quant à l'absence de symptôme et l'auto-isolement de 7 jours.
Autre document dont ils doivent se munir : celui justifiant du motif de leur déplacement, qui ne peut être que d'ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence, ou un motif professionnel ne pouvant être différé.
Ils doivent utiliser les documents types, sur les sites internet des préfectures, notamment guadeloupe.gouv.fr.