Covid 19 : "Une baisse encore légère qu'il faut maintenant accentuer"

coronavirus
Conf de presse bilan covid 17 mars 2021
©L. Broulhet

C'est en substance la conclusion faite par le Préfet de Région et la Directrice de l'ARS lors de leur point presse hebdomaire sur la situation sanitaire liée à la pandémie. Accompagnés de la Rectrice d'Académie, ils ont présenté les chiffres enregistrés au cours de la semaine

Premier chiffre qu'il faudra retenir, celui du nombre de cas positifs enregistrés cette semaine : 239 cas sur le territoire de l'Archipel contre 323 la semaine dernière. Un chiffre qui démontre, selon Valérie Denux, la prise de conscience des Guadeloupéens quant à la nécessité de respecter les gestes barrières et les mesures sanitaires en vigueur.

Le Préfet a d'ailleurs félicité les Guadeloupéens pour cette mobilisation qui devrait porter des fruits.

Alexandre Rochatte, Prefet de Guadeloupe

Mais les raisons d'inquiétude sont bien là :

D'abord, il y a ces 13 foyers de contaminations enregistrés cette semaine. 7 d'entre eux l'ont été en milieu professionnel, 3 en milieu de santé, 1 en milieu familial et 1 du fait d'un rassemblement temporaire qui a généré à lui seul 80 des cas de la semaine.

Deuxième raison d'inquiétude, la tension sur l'hospitalisation : 17 patients ont été admis aux urgences du CHU, 14 en médecine et 3 en réanimation. La semaine dernière, il n'y en avait que 11. Pour l'ARS, il s'agit là de l'effet à postériori des contaminations enregistrées durant les précédentes semaines. Une raison de plus pour tout faire pour diminuer le nombre de cas positifs puisque, en l'état actuel des choses, les capacités du service de réanimation des secteurs COVID et non-COVID frôle la saturation avec un taux d'occupation de 94%. D'ores et déjà, le CHUG et le CHBT s'organisent pour déprogrammer certaines interventions. 

Valérie Denux Directrice de l'ARS

Enfin, on enregiste 3 décès. Des hommes âgés en moyenne de 75 ans et porteurs de comorbidités. 

Pour sa part, la rectrice d'Académie parle de stabilisation, particulièrement à Saint Martin et Saint Barthélemy. En Guadeloupe, on a dénombré 25 cas dans les établissements scolaires.

Christine Gangloff-Ziegler Rectrice d'Académie

Tout mettre en oeuvre pour accélérer la vaccination

A ce jour, 12 000 personnes ont été vaccinées sur le territoire de la Guadeloupe. En comptant les secondes injections, on atteint le chiffre de 15548 vaccins.  Un chiffre cependant trop insuffisant pour atteindre une immunité collective. L'ARS pense cependant que 60% de la population seraient favorables à la vaccination. A cet effet, les centres de vaccination devraient offrir de nouveaux créneaux pour permettre à un plus grand nombre de personnes de se faire vacciner.

Enfin, le préfet se félicite du faible nombre de verbalisation pour non respect du couvre-feu. Il précise cependant que les contrôles seront poursuivis pour inciter les uns et les autres à se conformer aux règles en vigueur. Il prévoit déjà de renfocer ces mesures durant les vacances de Pâques

Bilan hebdomadaire 17 mars 2021