Covid et complications cardiovasculaires : un risque accru, même en cas de forme légère

coronavirus
l’infection au Covid augmenterait le risque de maladies cardio-vasculaires de 55 % pendant au moins un an
L’infection au Covid augmenterait le risque de maladies cardio-vasculaires de 55 % pendant au moins un an. ©Pixabay
D’après une étude menée par des chercheurs de l’Université de Washington, aux États-Unis, publiée dans la revue Nature Medicine, l’infection au Covid augmenterait le risque de maladies cardio-vasculaires de 55 % pendant au moins un an. Ceci concernerait tous les patients, y compris ceux qui n’ont pas fait de forme grave.

Embolies pulmonaires, AVC, troubles du rythme cardiaque. L’étude menée par des chercheurs américains relève une augmentation des cas de maladies cardio-vasculaires chez des patients atteints du Covid dans l’année précédente. Tous les patients sont concernés même ceux en bonne santé et sans terrain à risque.

Dr André Atallah, cardiologue

©Guadeloupe

Attention, cependant, pas de panique, cette étude américaine présente certaines limites.
Elle a été menée sur des vétérans, c’est-à-dire majoritairement des hommes âgés en moyenne de 60 ans et infectés au début de l’épidémie sans possibilité de vaccination et avant l’arrivée des variants. Cette étude doit tout de même nous inciter à rester vigilants et à ne pas hésiter à consulter son médecin.

Dr André Atallah, cardiologue

©Guadeloupe

Selon les scientifiques, le risque de complications après une infection au Covid, toutes maladies cardio-vasculaires confondues serait augmenté de plus de 50 %. Et ce risque serait encore plus important pour ceux qui ont été hospitalisés.

Les résultats de cette étude indiquent aussi que les risques de développer ces maladies observées existent mais ils diminuent avec le temps.