Covid et pass sanitaire : la grogne monte chez les restaurateurs

coronavirus
Un pass sanitaire
©Arnaud Le Vu / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Il faudra désormais montrer patte blanche. Depuis ce samedi, tous les clients des restaurants devront être vaccinés ou présenter un test négatif. Mais la mise en place du dispositif inquiète du côté des restaurateurs. Comment les professionnels réagissent-ils à cette nouvelle mesure ?

Aujourd'hui, samedi 23 octobre, c'est le grand jour. Après une période transitoire qui autorisait un système de jauge sans pass dans une limite de 30 personnes, le pass sanitaire est désormais obligatoire et exigé dans les restaurants dès le premier client.

Depuis le début de la pandémie, les restaurants ont été les professionnels les plus attentifs aux décisions des autorités. Celle qui vient de tomber concernant l'obligation du pass sanitaire dès le premier client sonne comme un nouveau coup dur. Certains restaurateurs ne cachent pas leurs incompréhensions et leurs inquiétudes.

Nathalie Jean, gérante du restaurant Chez Johan

©Eric Stimpfling

Dans ce restaurant de Pointe-à-Pitre, on compte les clients sur les doigts d'une main. Une situation insoutenable pour cette restauratrice qui dénonce un manque à gagner.

Kirsis Peña, restauratrice du Code 809

©Guadeloupe

Autre ambiance chez David Drumeaux. Ce restaurateur a été contraint de fermer ses deux établissements faute de moyens. Et pourtant, il ne demande qu'à travailler mais il dénonce un effet boule de neige. Selon lui, il y a peu de Guadeloupéens vaccinés donc peu de clients possédant un pass sanitaire ce qui entraîne une baisse forte de la fréquentation des restaurants.

David Drumeaux, restaurateur de Bokit Delux

©Guadeloupe

Cette nouvelle disposition a déjà poussé certains établissements à ne faire que des plats à emporter ou encore à une fermeture définitive.