Covid19 : l'épidémie continue d'augmenter légèrement avec 89 nouveaux cas positifs

coronavirus
Alexandre Rochatte point covid
©Christelle Théophile

Le préfet, Alexandre Rochatte et la directrice de l'ARS, Valérie Denux ont tenu ce mardi 12 janvier, le point presse hebdomadaire sur l'évolution de l'épidémie de Covid19. Les indicateurs révèlent une légère hausse avec 89 nouveaux cas et un cluster.

L'épidémie de Covid19 montrerait-elle quelques signes de redémarrage ? La semaine dernière (53), les autorités sanitaires parlaient encore de relative stabilité des indicateurs avec 56 nouveaux cas été détectés.

Cette semaine, en revanche, elles ont dépisté 89 nouveaux cas. Le cluster du service gériatrie du CHU - le seul connu à ce jour - découvert le 7 janvier dernier est toujours en cours d'investigation. Il a révélé 28 personnes positives dont 13 patients. À ce sujet, afin d'endiguer la chaîne de contamination, il est demandé aux visiteurs de l'hôpital un respect scrupuleux des gestes barrière et du protocole sanitaire.

Valérie Denux, directrice générale de l'ARS

Un décès est à déplorer cette semaine, celui d'une femme de 81 ans. Enfin, en incluant au décompte local, les Guadeloupéens testés dans l'Hexagone à l'occasion d'un déplacement, le nombre de nouveaux cas est de 117.

Rappel à l'ordre des carnavaliers

Le préfet a appelé les carnavaliers qui organisent des déboulés non-déclarés à un peu plus de rigueur. Pour rappel, ces dernières semaines, Alexandre Rochatte s'est entretenu avec différents acteurs du carnaval et une charte d'engagement est en cours d'écriture afin de poser les bases d'un carnaval a minima, respectueux des règles mesures de lutte. Selon toute vraisemblance, les entraînements musicaux seront tolérés, mais ils devront impérativement se faire à huis-clos. Tous les contrevenants s'exposent à de lourdes amendes et les contrôles seront renforcés.

Alexandre Rochatte Prefet de Guadeloupe

Concernant la vaccination, et conformément au planning publié par l'ARS la semaine dernière, la campagne de vaccination, jusque-là réservée aux personnels soignants et aux résidents d'EHPAD, ciblera un plus grand public dès le 18 janvier prochain.

Enfin, compte tenu de l'augmentation du nombre de cas à Saint-Barthélémy, un test PCR négatif sera exigé entre les Iles du Nord et la Guadeloupe.