Crise sanitaire : quel impact sur le monde associatif ?

coronavirus
Impact Covid sur les associations
©Profession Sport & Loisirs Guadeloupe
De nombreuses associations sont lourdement impactées, par la crise Covid, en Guadeloupe et dans les îles du Nord. Une étude a été menée par « Profession Sport & Loisirs Guadeloupe ». Des résultats chiffrés y sont détaillés, pour que les structures associatives soient aidées par les pouvoir publics
 
L’association « Profession Sport & Loisirs Guadeloupe » vient de rendre publique une consultation, menée auprès du tissus associatif de la Guadeloupe, de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, sur les impacts que la crise sanitaire a généré.  

Ont-elles maintenu une activité, pendant le confinement ou, à défaut, une relation avec leurs adhérents ?
Comment ont-elles été accompagnées, pendant et après le confinement ?
Quelles sont actuellement leurs plus grandes difficultés ?
Grâce aux réponses apportées à ces questions, parmi de nombreuses autres, des données chiffrées ont été dégagées. Elles seront précieuses, à court terme, pour éviter l’effondrement de ce réseau socio-éducatif, essentiel dans nos territoires.
 

Le monde associatif local

La Guadeloupe et les îles du Nord compte entre 7 500 et 8 000 associations, qui inscrivent leurs actions dans des domaines variés : le sport (49%), la culture et les loisirs (14,10%), la jeunesse et l'éducation populaire (11,50%), la santé, l’environnement, l'action sociale ou encore la défense des droits du citoyen. 190 ont répondu au questionnaire de « Profession Sport & Loisirs Guadeloupe ».

Plus d'un tiers de ces structures se concentre sur le seul périmètre de la communauté d'agglomération Cap Excellence. Les deux autres tiers se répartissent, de façon à peu près égale, entre les autres EPCI de nos îles.
Zones géographiques des associations - août 2020 - Guadeloupe et îles du Nord
©Profession Sport & Loisirs Guadeloupe

Près de 48% des associations comptent des salariés :

Emploi au sein des associations
©Profession Sport & Loisirs Guadeloupe

En Guadeloupe, le tissu associatif représente un peu plus de 10% des effectifs salariés du secteur privé.
 

L'impact de la crise sanitaire 

La moitié des structures interrogées ont totalement arrêté leur activité, pendant le confinement. Moins d’une sur 10 est parvenue à maintenir une activité supérieure à 50%.
Niveau d'activité
©Profession Sport & Loisirs Guadeloupe
En revanche, une grande majorité a maintenu le lien, avec les adhérents, à travers la téléphonie ou les réseaux sociaux.

Quant aux conséquences de la crise, l’étude laisse en entrevoir d’inquiétantes, dans un secteur déjà fragilisé.
La moitié des associations sondées affichent un budget annuel de moins de 50 000 euros et beaucoup dépendent très largement des cotisations et des subventions. Dès lors, les retards de versements, endémiques au système, pourraient bien être fatals, d’autant plus que la moitié des sondés avoue n’avoir pas pu solliciter les mesures de soutien, mise en place par l’Etat.
Désormais, une association sur deux estime sa perte de chiffre d'affaire à 50%.


Comment sortir du tunnel ?

Dans ce contexte et alors que les contraintes sanitaires rythment toujours leur quotidien, les attentes des associations sont très importantes : toutes souhaitent un soutien et un accompagnement, sur les aspects sanitaires, juridiques et financiers.
Des sollicitations qui s’inviteront, très vite, sur le bureau d’un premier ministre, qui n’a pas cru bon de maintenir le portefeuille gouvernemental, jusqu'alors dédié.

En outre, la mutualisation des emplois, entre structures, pour partager les charges, apparait comme une réponse pertinente, selon Frédéric BEDOUET, président de l’association « Profession Sport & Loisirs Guadeloupe », à l’origine de l’étude :

F. BEDOUET / GROUPEMENT ASSOCIATIONS


Le plan de soutien à l’apprentissage, proposé par le gouvernement, offrira des opportunités, aux associations, pour se structurer. Les explications de Frédéric BEDOUET :

F. BEDOUET / ETUDE ASSOCIATION APPRENTISSAGE


L'étude

Pour aller plus loin, nous vous proposons de consulter le rapport de l'étude menée par l’association « Profession Sport & Loisirs Guadeloupe », téléchargeable ici :

Crise sanitaire COVID 19 Etude d’impact économique et social sur les structures associatives en Guadeloupe et dans les Iles du Nord

Les Outre-mer en continu
Accéder au live