De l'algue sargasse incrustée dans des lunettes, le nouveau défi de deux passionnés

mer
Lunettes sargasses
©Bruno Pansiot-Villon

Elles envahissent les rives de l'archipel, et elles font également leur apparition dans les montures de lunettes. Des algues sargasses, travaillées et sublimées par le Dr Henry Joseph et le lunetier Richard Trèfle.

Elles sont le cauchemar de tous ceux qui vivent sur le littoral. Et pourtant, certains mûrissent des projets pour valoriser les algues brunes. Parmi les dernières trouvailles, celle du Docteur Henry Joseph et du lunetier Richard Trèfle. 

La sargasse sublimée 

Depuis la création de son entreprise, Richard Trèfle a à cœur d'intégrer les éléments qui l'entourent à ses créations. Son objectif, mettre sa passion au service de ce qui parle aux Guadeloupéens en les intégrant dans des lunettes. Que ce soit en utilisant de la noix de coco, du tissu, de l'indigo ou du fruit à pain, des produits "peyi", l'idée reste toujours de valoriser et mettre en avant ce que l'archipel produit. Avec toujours en tête ce qui fait sa marque de fabrique, l'ultra-personnalisation. 

Avec la sargasse, il continue d'innover. L'algue brune, qui nuit à l'environnement et la santé de la population devient ici joyaux...  Revalorisée, polie, sublimée... Un travail de précision rendu possible grâce au Dr Henry Joseph, expert en plantes médicinales. Dans son laboratoire, il transforme la sargasse en feuille aussi fine que du papier. Après une phase de tests concluants, l'heure est maintenant à la commercialisation. 

A (re) découvrir dans le reportage de Marie-Lyne Plaisir et Bruno Pansiot-Villon :