Déconfinement : La délicate réouverture des crèches à partir du 11 mai

société
Intérieur crèche
©Christelle Théophile
Les tout-petits pourront faire leur retour à la crèche ou chez leur assistante maternelle ce 11 mai. Des conditions sanitaires strictes doivent être réunies. Les gestionnaires d'établissements se plient aux règles mais la notion de distanciation sociale semble compliquée à mettre en oeuvre.
Edouard Philippe l’a annoncé lors de sa dernière allocution, comme les écoles, les crèches rouvriront à compter de ce lundi 11 mai… Port de masque obligatoire pour les personnels, groupes de dix enfants maximum, un déconfinement qui s’annonce complexe. Le gouvernement a détaillé, les conditions de réouverture des crèches. 
 

Des enfants prioritaires

Comme l’imposent les modalités du déconfinement progressif, les établissements ne pourront accueillir que des groupes de 10 enfants maximum au cas par cas.
La priorité est donnée aux enfants de soignants et d’enseignants. Le gestionnaire devra ensuite sélectionner les autres familles prioritaires. Une organisation qui s’annonce des plus délicates. 
Lors de l'annonce du plan de déconfinement à l'Assemblée nationale ce 28 avril, le Premier ministre, Edouard Philippe a indiqué que les couples d'actifs ou les familles monoparentales qui ne peuvent pas télétravailler, seront également concernés.
 

Un guide pour encadrer l'accueil des jeunes enfants

Les modalités de réouverture des crèches ont été présentées aux gestionnaires de crèches et assistantes maternelles, le jeudi 7 mai. Le gouvernement, dans un "guide ministériel" énonce les conditions pour l'accueil des jeunes enfants.
Y sont détaillées les précautions sanitaires nécessaires au fonctionnement des structures d'accueil. 
Le port du masque est obligatoire pour les professionnels de la petite enfance "dès lors qu'il est impossible de respecter la distance physique d'au moins 1 mètre avec les enfants et lors de tous déplacements ou regroupements entre professionnels.

Les parents sont également invités à porter un masque. Autre précaution, désormais, seulement l'un des deux parents pourra accompagner son enfant à la crèche, avec l’interdiction formelle de pénétrer à l’intérieur de la structure.

Le lavage des mains pour les professionnels, mais également les petits, les mesures sanitaires pour changer un bébé ou le nettoyage quotidien des locaux sont scrupuleusement prévus et détaillés dans ce guide. 

Alors comment les professionnels de la petite enfance abordent ils cette reprise ? Ont-ils les moyens de cette politique ?
La réponse dans ce reportage de Christelle Théophile : 
©guadeloupe
En crèche ou chez les assistantes maternelles, ce 11 mai ne sera pas synonyme de retour à la normale de l’activité.
 

Guide ministériel Covid-19 Modes d’accueil du jeune enfant