Des applications "anti-gaspi" pour éviter le gâchis

consommation
Les appli contr ele gaspillage 1
Chaque année en France près de 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées. Une aberration socio-écologique mondiale contre laquelle il est pourtant possible d’agir. Il y a même toute une panoplie de gadgets numériques à disposition. 
Des applications consacrées à la question fleurissent sur les plateformes digitales. Elles permettent par exemple de racheter les invendus des magasins à prix cassés.
Chaque jour, de nombreux produits peuvent être ainsi récupérés avant de finir à la poubelle. Utile sur les deux tableaux entre limitation des pertes pour les commerçants et prix cassés pour les clients, certaines proposent même les « bons plans » selon les commerces participants en fonction de la géolocalisation.
Plusieurs grandes surfaces se servent ainsi de l’outil pour gérer leurs invendus.
D’autres ont pour but d’optimiser l’élaboration des recettes de la semaine à partir du contenu du réfrigérateur. Un outil pour liquider progressivement et intelligemment les courses et éviter de jeter des produits périmés.
D’autres enfin misent sur des moyens ludiques pour adopter les bons gestes et faire le plein de conseils. Elles proposent aux utilisateurs de relever des défis éco- responsables : alimentation, zéro déchet plusieurs thèmes sont abordés.
 

Des avantages et des inconvénients


Au registre des avantages de ces applications « anti gaspi », un bon point revient souvent : celui de la personnalisation…Qu’il s’agisse de celles qui sont en lien avec les commerces ou qui optimisent le contenu du frigo, les usagers apprécieront que ces outils se basent sur leurs goûts pour proposer des solutions non seulement utiles contre le gaspillage et ses effets négatifs, mais aussi qui répondent à leurs besoins et leurs goûts…
Outre leur efficacité dans le fond, certaines applications se distingueront aussi positivement de par leur design et leur maniabilité.
Les applis d’optimisation du contenu du frigo se basent sur ce dont on dispose à la maison. Elles ne souffrent donc pas de la situation géographique. Par contre, c’est l’inconvénient de certaines applis anti- gaspi, la démarche n’est pas globalisée sur le territoire. Comment utiliser une application s’il est impossible de remplir l’onglet « sélectionnez votre région »…
Et puis tous les commerces n’y participent pas forcément non plus.
Dans l’absolu tout est bon à prendre pour changer les comportements qui induisent le gaspillage alimentaire. Mais il est tout de même symboliquement cocasse que pour lutter contre cette caractéristique de nos sociétés de consommation, l’usager soit paradoxalement contraint…de consommer…du numérique.
application contre le gaspillage alimentaire
Les Outre-mer en continu
Accéder au live