Des citernes pour compenser le manque d'eau

consommation
des citernes pour les sans eaux
En pleine crise du coronavirus, des usagers se font entendre parce qu'ils n'ont pas d'eau, alors même que l'eau est plus que jamais nécessaire pour les gestes barrière. Les autorités ont donc décidé de solliciter les pompiers pour installer et remplir des citernes pour amélirer la situation
Pas facile d'expliquer aux usagers que l'on ne peut rien pour leur garantir de l'eau en permanence ou, pour le moins, le plus régulièrement possible à leur robinet. Mais cette fois, les responsables des collectivités, tous niveaux confondus, tout comme le Préfet sont obligés de considérer la situation de pandémie traversée par l'Archipel. Une pandémie qui rend l'eau encore plus nécessaire.
Difficile en effet de conseiller d'observer les gestes barrière, au nombre desquels le lavage systématique des mains, lorsque les usagers sont privés d'eau.
C'est donc pour répondre à cette urgence que les collectivités locales et la préfecture ont décidé de pallier les défaillances du réseau de distribution d’eau, en organisant des zones de distribution d'eau confiées à la Croix Rouge et en installant dans certains secteurs des citernes qu'il reviendra aux pompiers de remplir régulièrement.  
La Préfecture a d'ailleurs publié ce vendredi la localisation et les modalité d'accès aux points d'accès d'eau alternatifs pour les communes de Saint François et de Sainte Annne

Points d'eau Saint François et Sainte Anne



Il faut savoir que depuis le 23 mars et jusqu'au 3 avril, les sapeurs-pompiers ont effectué :
- 56 transports sur la commune de Capesterre-Belle-Eau
- 5 transports sur la commune du Moule
- 1 transport sur la commune de Désirade
Une mobilisation que le service départemental d’incendie et de secours de la Guadeloupe (SDIS 971) compte bien poursuivre pendant toute la durée de la crise du coronavirus.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live