Des pluies imprévisibles et des rivières surprenantes

météo
Guadeloupe sous la pluie
©B. Pansiot-Villon

Le drame du Saut de la Lézarde est un fait qui rappelle la dangerosité des rivières en période de pluie. Depuis quelques années des panneaux en avertissent les usagers potentiels, mais ils ne freinent pas toujours ceux qui veulent aller découvrir le paysage des rivières de la Basse-Terre

Ce sont les circonstances météorologiques de la journée d'hier qui justifient ce qui s'est passé, notamment au Saut de la Lézarde. Au départ, une zone de pluie qui s'étend de Pointe Noire à Petit Bourg. Mais contrairement à ce à quoi on aurait pu s'attendre, les pluies sont restées sur place. L'épisode pluvieux aura bref mais conséquent : Plus de 26 millimètres de pluies tombent en une heure. 

carte météofrance 2
©B. Pansiot-Villon

Pour Météo France, la seule parade reste la prudence. Les réflexes traditionnels sont, en la matière, les plus efficaces et elles s'imposent. Parce que, si en Grande Terre, la montée des eaux qui se déversent depuis les Grands Fonds se fait progressivement, en Basse-Terre, en contrebas des reliefs, les pluies passagères  ou non, peuvent toujours entraîner des crues importantes. 

Compte tenu du caractère exceptionnel de ce type de phénomènes météorologiques, difficile pour Météo France de faire mieux dans ses prévisions. Même si, l'épisode dramatique de ce mercredi ne peut qu'inciter les prévisionnistes à être encore plus pointus face à de telles averses.

Des circonstances qui nous rappellent que, pour belle qu'elle soit, la nature n'en est pas moins dangereuse et nécessite une attention de tous les instants.

carte météofrance 1
©B. Pansiot-Villon