Des Urgences du CHU aux opérations d'intervention du RAID

sécurité
Médecin du RAID 1
©E. Stimpfling

Une nouvelle orientation pour la carrière de quatre médecins urgentistes du CHU depuis qu'ils ont accepté de se défaire de leur blouse blanche habituelle pour endosser l'uniforme du RAID Antilles-Guyane. Des volontaires chargés d'accompagner ces policiers d'élite dans leurs missions à haut risque

La demande n'est pas récente, elle est même récurrente. De manière classique, les SAMU des zones où sont implantées des antennes du RAID, sont régulièrement sollicités pour une telle coopération. Cette fois elle a pu se concrétiser et le SAMU a pu identifier quatre volontaires parmi ses équipes, qui acceptent d'accompagner les hommes du RAID dans leurs missions d'intervention. Quatre volontaires qui doivent maintenant s'entrainer avec les équipes du RAID pour être opérationnels le jour venu. 

Un tel jour, il faudra être capable d'intervenir au plus proche de la zone d'intervention pour secourir les policiers blessés. Il leur faut donc participer à des périodes d'entrainement parce que, la mission est, en premier lieu, physique. Mais ce ne sera pas la seule qualité dont il leur faudra faire preuve sur le terrain.

Voir le reportage d'Eric Stimpfling :

Médecins du RAID 2
©E. Stimpfling

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live