Des variétés améliorées d'ignames

agriculture
ignames
ignames ©Daniel Quérin
De nouvelles variétés d'ignames sur le marché ? C'est ce que les équipes de l'INRAé expérimentent afin de remettre au goût du jour ces variétés oubliées ou délaissées. Comme la "Cousse-Couche" que les chercheurs ont rendu plus robuste et moins sensible au virus.

A la recherche de solutions pour mieux préserver les ignames, et mettre en valeur leur qualité gustative. Le réseau d'innovation et de transfert agricole, ainsi que l'institut technique tropicale et l'INRAé présentent le fruit de leurs travaux.

Suzia Gélabale, technicienne culture in vitro à l'INRAé

©Guadeloupe

Ceux-ci ont débouché sur des créations de variétés qui viennent enrichir la carte de la production locale et remettre au goût du jour des saveurs oubliées comme la "Cousse-Couche".

Boucar Diouf, doctorant en virologie à l'INRAé

©Guadeloupe

L'occasion d'organiser une journée dégustation autour de cinq variétés d'ignames à l'INRAé à laquelle plusieurs jeunes en formation ont participé. En purée, en croquettes, en dessert ou en cuisine traditionnelle, ils ont pu découvrir ou redécouvrir ces légumes racines "péyi".

Lucie Leca, stagiaire astro à l'INRAé

©Guadeloupe

William Magen-Terrasse, en formation au CFPPA de Basse-Terre en agrotransformation

©Guadeloupe

En somme, une bonne nouvelle pour la production locale. Plusieurs variétés d'ignames viendront donc s'ajouter aux assiettes des Guadeloupéens.