Des yachts russes sous surveillance dans les eaux antillaises

guerre
Super-yachts russes
Ces super-yachts appartiennent tous à des oligarques russes, proches de Vladimir Poutine. ©Bertrand Gréaux
La guerre entre la Russie et l’Ukraine se déroule à près de 9000 km de nos îles, mais nous sommes concernés. Les autorités françaises surveillent les mouvements des yachts appartenant aux oligarques russes. Des navires susceptibles d’être saisis dans le cadre des sanctions votées contre la Russie.

Ils ont pour nom Eclipse, Halo, Sky, Addiction ou encore le Grand Bleu. Ils valent plusieurs dizaines, voir plusieurs centaines de millions de dollars. Ces super-yachts appartiennent tous à des oligarques russes, proches de Vladimir Poutine. De fait, ces navires sont donc susceptibles d’être gelés, comprenez saisis, par les autorités françaises mais également néerlandaises dans le cadre des sanctions votées contre la Russie.

Super-yachts russes
Ces super-yachts appartiennent tous à des oligarques russes, proches de Vladimir Poutine. ©Bertrand Gréaux

Fidèles à leur habitudes, ces navires fréquentent en effet nos eaux et celles des îles voisines, durant la haute saison touristique.
Sky est actuellement au mouillage sous le vent de Saint Barthélémy. Addiction était récemment à Anguilla ; il a été vu, ce matin, face à Marigot, en partie française de l'île de Saint-Martin. Le Grand Bleu est, lui, devant Sint Maarten.

Leurs propriétaires respectifs semblent à l’évidence plutôt confiants. "Nos vérifications montrent que ces derniers ont mis en place des montages extrêmement complexes, qui rendent difficiles une saisie sur le plan juridique", reconnaît une source proche du dossier. 

Plus prudent, le multimilliardaire Roman Abramovitch a choisi de mettre ses trois navires hors de portée. Le 3 mars dernier, Eclipse, son méga yacht de 165 mètres de long, a quitté son mouillage devant Sint Maarten et mis cap au Nord, avant de couper son AIS, le système d’identification automatique. Plus d’AIS non plus pour Garçon, son navire de soutien, qui a été localisé, pour la dernière fois, à proximité d’Antigua, le 4 mars dernier. Enfin, Halo, le motor-yacht de 55 mètres, se déroute ce matin, cap au Sud, pêut-être en direction d'Antigua.