Deuxième victoire d'étape pour Florian Rapiteau aux Abymes, l'UVMG prend le maillot jaune

cyclisme
Florian Rapiteau, Laval cycling 53
Florian Rapiteau, Laval cycling 53, vainqueur de la 5e étape. ©Sabine Michel
Florian Rapiteau de Laval cycling 53 se fait plaisir sur ce 71e Tour cycliste de Guadeloupe en s'offrant une seconde victoire d'étape

155 kilomètres entre Baie-Mahault et les Abymes, ce mardi 9 août... Le départ est lancé au niveau du vélodrome Amédée Detraux pour les 124 coureurs de ce 71e Tour de la Guadeloupe.

Au programme aujourd’hui, le traditionnel circuit dans les terres abymiennes avec l’ascension de Masselas à 5 reprises… 

Un circuit compliqué en terre abymienne 

Et très vite, les rescapés des 4 premiers jours de course, se montrent nerveux...

Un imposant groupe se forme à l'avant de la course : Philéas Hansart et Carl Legrand de l'UVN, Nicholas Cooper et Aku Koivistoinen de la Sweden cycling academy, Gwendy Duval de l'UVMG, Hermann Keller de Embrace the world, mathias Fitzwater de l'Eurocycling trips pro cycling, Tony Lemler et Alexys Brunel de l'USL, Théo Bonnet et Lars Daniels, Nicolas Duro du VCS, Widjy Relmy, Gaël Bordée du CSCA, Yannis André Lubin de la TMC, Julien Gagné et Matisse Julien de Premier tech U23.

Le peloton tente de revenir... Au pied de Saline, ils ont déjà les hommes de tête en ligne de mire… 
Plusieurs coureurs sont victimes d’une chute sans gravité dont Luis Sablon du VCS qui doit changer de vélo.  
Romain Vinetot de la TMC décide lui d’abandonner. Il enlève lui-même son dossard, dans la descente de Petit-Havre. Après avoir participé au Tour de Martinique, puis au Tour de Marie-Galante, il n'a plus la force de continuer. 

Entre-temps, les hommes de tête ont été repris par le peloton, en entrant sur le territoire de Sainte-Anne… 

Et de 2 pour Rapiteau 

À Douville, Tom Donnenwirth prend la tangente… Il est rejoint par plusieurs autres coureurs dont Alexis Brunel… Florian Rapiteau, Axel Carnier, Cédric Eustache, Lars Daniels, Taïo Cailliau, Mathieu Pellegrin, Teddy Tarrane, Norman Latouche, Veluko Stoinic, Senicourt et Ivan Centrone… Un groupe qui va compter 1’07’’… Avec un retard de 40’’ au général, Donnenwirth est à cet instant virtuel maillot jaune… Un écart qui passe à 1’35 après le point chaud de Gascon, au Moule. Puis à 3’01, au sommet de Dubisquet… 3’19’’ sur le premier passage sur la ligne d’arrivée… 

Dans la première ascension de Masselas, Teddy Tarrane est lâché… 4’08’’ d’avance… 

Au deuxième passage sur la ligne l’écart est tombé à 3’12… 

Lars Daniels est en très grande difficulté dans la deuxième ascension de Masselas mais il s’accroche… 
Kylian Sinecourt de Premier tech U23 chute dans la descente de Dubisquet et quitte le groupe de tête… 

Un premier groupe de chasse se forme dans cette troisième boucle avec Clavier, Dauschy et Rajovic, à 2’32’’… 

Un autre groupe de contre avec notamment Lionel Miny, Kéran Barolin, Sablon, Axel Taillandier est intercalé à 3’22’’… 

Le peloton maillot jaune accuse un retard de 6’10’’ sur la ligne d’arrivée.

Au sommet de Masselas (3ème passage), Rapiteau tente d’y aller seul… Mais Brunel ne se laisse pas avoir et ramène tout le groupe. Brunel impose alors un autre tempo et étire le groupe de tête… 

Au dernier passage sur la ligne d’arrivée, le groupe de tête compte 2’50’’ sur Guillaume Dauschy, le groupe Sablon passe à 3’55’’ et le peloton maillot jaune passe avec un retard de 4’59’’…

La Premier Tech U23 se décide à prendre les choses en main dans le peloton… L’équipe du maillot jaune prend à son tour le relais… 

Dans la dernière ascension de Masselas, Stoinic attaque. Il est contré par Carnier qui poursuit son effort… Il est seul en tête… Latouche est décroché… Brunel ramène tout le monde sur le Martiniquais… 
C’est au tour d'Ivan Centrone d’essayer de s’en aller… 
Taïno Cailliau attaque à son tour… Rapiteau le suit. Le dépasse et poursuit son effort. 

Florian Rapiteau s’impose devant Cailliau et Centrone… 

Hold up réussi de Donnenwirth et Brunel

Le maillot jaune accuse un retard de 6’16’’ à l’arrivée… 
Tom Donnenwirth de l'UVMG est le nouvel homme fort de la course. Il récupère la tunique or. 

Alexys Brunel, lui, remonte dans le classement général. 

Classements à l'issue de la 5e étape