publicité

"Le doigt d'honneur n'était pas pour le président de la République"

C'est l'une des images qui restera de la visite d'Emmanuel Macron à Saint-Martin. Sur la photo, il pose avec deux jeunes Saint-Martinois. L'un des deux fait un doigt d'honneur. Son cousin, Realf Fleming explique ce geste. 

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
Elle restera l'une des images de la visite présidentielle à Saint-Martin. On y voit deux jeunes Saint-Martinois poser avec le chef de l'Etat. L'un des deux fait un doigt d'honneur. Cette image a été jugée "impardonnable" par Marine Le Pen, présidente du Front National. Si le président de la République, Emmanuel Macron, a dédramatisé ce cliché. L'un des jeunes a tenu à s'expliquer.


Près de trois jours après la visite présidentielle, nous sommes retournés dans le Quartier d'Orléans, à Saint-Martin et avons retrouvé Realf Fleming, l'un des deux jeunes de la photo. C'est son cousin Dimitri, 19 ans qui a fait ce geste. 

"Nous ne sommes pas contre le président. C'était contre les gens qui ne veulent pas nous laisser avancer dans la vie".

Il nous raconte qu'il sort de prison après un braquage. Sujet qu'il a abordé avec le Président de la République. Emmanuel Macron lui aurait même dit de ne pas recommencer ses "bêtises".  
Aujourd'hui, il souhaite travailler dans la plomberie. 
Reportage de Guadeloupe la1ere : Realf Fleming

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play