publicité

Don sang : La Guadeloupe ne collecte pas assez

L'inquiétude gagne les responsables de l'établissement français du sang... Noël approche à grands pas et les réserves de sang sont très basses. 

© Rodrigue Lami
© Rodrigue Lami
  • Rémy Senneville et Rodrigue Lami
  • Publié le
7 147 dons collectés depuis le début de l'année, alors que la Guadeloupe a besoin de 10 000 donc pour être auto-suffisante. Si 5 000 donneurs sont passés par l'EFS, l'établissement français du sang, depuis janvier, les réserves de sang restent très basses. Un constat qui n'est pas rassurant à l'approche des fêtes de fin d'année. L'établissement français du sang en appelle à la générosité de tous et des collectes sont organisées dans les communes pour remédier à cette diminution des réserves.

La Guadeloupe manque de sang

Notre département ne collecte pas suffisamment. Voici le constat faits par les responsables de l'EFS, ces dernières semaines. Constat terrible, d'autant plus que la Guadeloupe doit également alimenter la Guyane, en sang. 
Nous recevons des poches de l'Hexagone, mais les stocks sont également bas, au niveau national.
Pour le docteur Guillaume Cariou, médecin de prélèvement EFS, il est important que la population donne davantage. Car, il y a chez nous des groupes sanguins rares, que l'on ne trouve pas dans l'Hexagone. 

Quelques motifs de refus

Mais, tout le monde ne peut pas donner son sang. Il existe certains motifs de refus : les personnes ayant récemment fait un piercing, un tatouage ou un examen endoscopique, avant au moins 4 mois. 
En cas de voyages dans un pays d'Afrique, République dominicaine, Haïti, Guyane, Amérique du Sud, durant les 4 derniers mois, avant le don. 

A (re) voir le reportage de Rémy Senneville et Rodrigue Lami : 
Don du sang

 

Sur le même thème

  • santé

    Les progrès techniques ne suffisent pas pour que les séniors guadeloupéens s'estiment bien soignés

    La prise en charge médicale s'améliore en Guadeloupe. Et pourtant, 1/3 des seniors Guadeloupéens se déclarent en mauvaise santé contre 13% dans l’Hexagone.Alors que la Guadeloupe va devenir l’un des plus vieux départements de France d’ici 2030, la question de la perte d’autonomie devient cruciale.
     

  • santé

    Un don de sang gastronome aux saveurs locales

    Les collectes de sang ne s'arrêtent pas durant les vacances, bien au contraire. L'EFS rivalise d'originalité pour maintenir la nécessaire mobilisation des donneurs pour continuer de soigner les malades. Et ce lundi, ils auront droit à un don de sang un peu spécial 

  • santé

    Les kinésithérapeutes en colère

    Les kinésithérapeutes sont en colère et manifestent partout en France aujourd’hui. En Guadeloupe également. Les kinés défendent leur métier face à la concurrence des chiropracteurs, profession non régie par le code de la santé publique.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play