guadeloupe
info locale

Echauffourées et mutinerie au centre pénitentiaire de Baie-Mahault

faits divers
Le centre pénitentiaire de Baie-Mahault
L'entrée du Centre Pénitentiaire de Baie-Mahault ©Eric Lefèvre
Ce Mercredi 2 août, des affrontements ont éclaté au centre pénitentiaire de Baie-Mahault et un incendie a débuté. Le calme est en passe de revenir après l'intervention des agents pénitentiare secondés par les gendarmes.
La confusion règne ce mercredi 2 août 2017 au centre pénitentiaire de Baie-Mahault. On ignore ce qui se passe actuellement avec précision. On sait qu'une mutinerie a éclaté parmi les prisonniers au troisième jour de la campagne de fouille menée par les services pénitentiaire dans les cellules.
Une dizaine de détenus du "quartier ouvert" a refusé de se laisser fouiller. Ils auraient ensuite mis le feu à deux ou trois matelas. Un incendie qui a depuis été maîtrisé.
Par sécurité, dans un premier temps, près de trente sapeurs pompiers ont été déployés. Ils ont du attendre que la section d'intervention du personnel pénitentiaire assistée de gendarmes ramène un semblant de calme.
Pour l'heure la situation est décrité par certains membres du personnel comme "toujours chaude". Un PC de crise présidé par le directeur du centre pénitentiaire a été mis en place.

Armes et téléphones mobiles saisis

Panneau rappel reglement pénitentiaire
Stricte interdiction de détenir différents produits en prison ©Eric Lefèvre

Ces incidents font suite à deux jours de fouilles menées dans les cellules par le personnel pénitentiaire.
150 hommes gendarmes et agents de la pénitentiaire ont été déployés pour fouiller 119 cellules qui abritent près du double de détenus. Ces recherches ont permis de saisir 75 armes artisanales, 54 téléphones mobiles ainsi que des produits stupéfiants dont la détention est strictement interdite en milieu carcéral.
 
Publicité