Echos de Campagne N°13 - Elections Municipales 2020 : Lamentin ...

élections
Mairie du Lamentin
La mairie du Lamentin ©clp
Nous sommes à 10 semaines du premier tour de ces élections municipales et communautaires. Cette semaine focus sur les communes du Nord Basse-Terre. Aujourd’hui passons en revue la commune de Lamentin.
 
©guadeloupe
Le maire, Jocelyn Sapotille se représente. Elu en 2014, il veut confirmer. Il est aussi président de la communauté d’agglomération et aujourd’hui, il plaide pour une suppression de ces EPCI. Jocelyn Sapotille ne nie pas la situation budgétaire difficile, mais il explique par les réalisations et les projets.

Jocelyn Sapotille



José Kandassamy est un homme connu dans le monde du cyclisme, mais il se place désormais aussi sur le terrain politique. Il sera tête de liste.

José Kandassamy


Reinette Juliard, ancien maire de la commune est sur la ligne de départ. Elle revient, elle ne comprend pas les difficultés budgétaires de Lamentin.

Reinette Juliard

Autres candidats dans cette commune de Lamentin : José Toribio, ancien maire et Fabienne Enjaric.

Voir aussi : 
 

©guadeloupe
©guadeloupe

Dans les autres communes, les municipales sont aussi un enjeu importants.

La semaine dernière, Combat Ouvrier a organisé une conférence de presse pour officialiser les candidatures de Jean-Marie Nomertin, à Capesterre Belle-Eau et de celle de Danielle Diakok, tête de liste aux Abymes.

A Basse-Terre, Joël Lobeau, un socialiste lance une offensive :
Il n’est pas candidat, lui-même, mais il estime que la division de la gauche fait courir le risque de l’échec aux prochaines élections dans le chef lui. Vendredi il appelle à une réunion publique à 18h30 à Calebassier, et il invite toutes les têtes de listes dites de gauche…
Joël Lobeau.

Joël Lobeau

Dans cette ville de Basse-Terre, il y a pour le moment 6 listes candidates. Marie-Luce Penchard, pas encore déclarée. Le socialiste André Atallah, La conseillère départementale Brigitte Rode, Sonia Pétro, la présidente de la fédération de Les Républicains, Henriette Solignac et Jules Bébel, lui aussi de gauche.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live