Echos de campagne N°26- Elections municipales 2020 : Sainte Anne (suite)...

élections
mairie de Sainte Anne
Poursuivons le tour de la communauté d’agglomération de la Riviéra du levant avec la commune de Sainte-Anne. Elle compte pour le moment 6 listes qui se sont déclarées pour ces municipales et communautaires.
Patrick Galas, un chef d’entreprise bien connu se lance dans cette bataille. Il veut donner une autre vision à cette commune du sud Grande-Terre. Une politique qui se fonde sur la jeunesse.
Patrick Galas

Patrick Galas


Christian Baptiste du PPDG est le maire de la commune, il est aussi vice-président de la CARL. Elu en 2014, l’homme politique se représente avec l’envie de poursuivre les efforts et de lancer de nouvelles pistes.
Christian Baptiste.

​​​​​​​Christian Baptiste


Les autres candidats déclarés ou potentiels :
Diana Perran, la vice-présidente de la région doit se décider dans les prochains jours pour la conquête de la mairie. Marlène Captant, ancienne maire veut redonner à la commune sa fierté sainteannaise. Enfin Jean Fahrasme, ancien adjoint au maire de Blaise Aldo et conseiller communautaire discute encore avec son groupe politique.

 


VOIR AUSSI : 
 

©guadeloupe

En bref...

Dans le reste de l’actualité de ces municipales. La grosse colère de la fédération socialiste de la Guadeloupe. Dans un communiqué le parti politique dénonce la prise de position de Mael Disa, le nouveau délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer. Il a participé, « en ami » et en « militant » à une réunion politique d’Olivier Serva qui s’est déroulée à Paris, dimanche dernier.
​​​​​​​Dans son communiqué le Parti socialiste demande à Mael Disa de s’engager "de manière neutre et distanciée pour les Outre-mers".

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live