Les effets bénéfiques du confinement sur l'accidentologie en Guadeloupe

coronavirus
Contrôle police/gendarmerie 1
Contrôles routiers durant le confinement ©Guadeloupe La 1ère
Le confinement a aussi sauvé des vies en Guadeloupe. Entre le 17 mars et le 10 mai dernier, les chiffres de la sécurité routière ont fortement chuté. L’Observatoire de la sécurité routière vient de publier les chiffres pour la période. Dans l’ensemble, tous les voyants sont à la baisse.
Une population confinée, des trajets en voiture limités et le nombre d’accidents en baisse. CQFD !
L’observatoire de la Sécurité Routière vient de publier des chiffres mettant en lumière la situation sur les routes de Guadeloupe entre le 17 mars et le 10 mai dernier. On dénombre une vingtaine d’accidents faisant 23 victimes et aucun tué.
Le nombre de morts est en baisse de 100% par rapport à la même période l’année dernière. En baisse également le nombre de blessés hospitalisés : - 79%
Ces semaines de confinement ont donné un coup de frein considérable à cette spirale mortifère sur nos routes. De janvier à mai 2019, on dénombrait 127 accidents contre 114 aujourd’hui soit une baisse de 10%.

Bilan Accidentologie

Pas de morts en près de neuf semaines de confinement et le nombre de victimes qui chute de 73% sur nos routes. Une baisse qui devrait nous faire réfléchir quant à nos comportements en voiture et nous convaincre que la situation sur les routes guadeloupéennes, n’est pas une fatalité.
Si des accidents corporels sont tout de même à déplorer, on peut noter qu’il ne tient qu’à nous de partager cet espace public en faisant attention les uns aux autres comme nous le montre cette épidémie.En résumé au 17 Mai 2020, on dénombre :
   
119 Accidents (135 en 2019 soit une baisse de 12%)
10 Tués (16 en 2019 soit une baisse de 38%)
153 Victimes* (214 en 2019    soit une baisse de 29%)
Victimes*= tués + blessés           
Parmi ces 10 tués, on dénombre  2 en VLdont 1 passager, 3 en moto dont 1 passagère, 2 en vélo et 3 piétons.
Les usagers vulnérables représentent 80 % des tués.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live