Election des membres de la Chambre de métiers et de l'artisanat : ouverture des déclarations de candidature

chambre consulaire
Chambre des métiers et de l'artisanat
©CMA Guadeloupe
Les listes candidates à l'élection quinquennale à la Chambre des métiers et de l'artisanat de la Guadeloupe doivent se déclarer avant le 10 septembre. Une procédure possible uniquement sur rendez-vous. Les modalités sont détaillées ici :

Le renouvellement des membres des chambres de métiers et de l’artisanat est quinquennal. De nouvelles élections sont donc organisées en cette année 2021.

Les déclarations de candidature sont recevables à la préfecture de la région Guadeloupe, au sein de la direction de la citoyenneté et de la légalité, au palais d'Orléans de Basse-Terre, depuis hier (mercredi 1er septembre 2021) et jusqu'au vendredi 10 septembre (les lundis, mardis et jeudis, de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00 et les mercredis et vendredis, de 8h30 à 12h00).

Compte tenu du contexte sanitaire et des mesures actuelles de confinement, la réception des candidats s’effectuera uniquement sur rendez-vous, dans le respect des gestes barrières. Ainsi, le port du masque est obligatoire et les candidats sont invités à se munir de leur propre stylo.

Préfecture de la Guadeloupe

Pour toute précision, tant sur les modalités pratiques que sur les conditions de dépôt des candidatures ou sur
l’organisation du vote, par voie électronique et par correspondance, les listes candidates sont invitées à consulter le site internet de la préfecture de la région Guadeloupe, rubrique "Politiques
publiques/Elections", téléphoner au service compétent (06 90 33 06 66), écrire un mail à l'adresse suivante : elections-bage@guadeloupe.pref.gouv.fr

Pour rappel, la liste définitive des électeurs de la Chambre de métiers et de l'artisanat de la Guadeloupe, issus des secteurs de l'alimentation, du bâtiment, de la fabrication et des services, a été arrêtée ce mercredi 1er septembre.
La date de clôture du scrutin de liste, à un tour, est fixée au jeudi 14 octobre, à minuit (cachet de La Poste faisant foi).

CMA
©CMA

Les turbulences, au sein de la chambre consulaire, sont monnaie courante. Les dissensions entre élus ont empêché, ces dernières années, le fonctionnement normal de cette institution, dont le rôle représentatif est capital, pour les acteurs de l'artisanat de la Guadeloupe. 

La situation était telle qu'il y a un peu moins d'un an, le 25 novembre 2020, la préfecture de la Guadeloupe avait dissout l’assemblée générale et le bureau de l’organisme consulaire, puis mis en place une délégation spéciale, à savoir une commission composée de cinq artisans non élus, issus de différentes catégories d’activité, pour administrer la Chambre des métiers et de l’artisanat de la Guadeloupe.

Cette décision a été prise pour mettre fin à la crise durable de cette institution, le bureau ni l’assemblée générale de la CMAR Guadeloupe n’étant plus en mesure d’exercer leurs attributions dans le respect des textes qui régissent le fonctionnement de la chambre.

Préfecture de la Guadeloupe - 25/11/2020