Elections 2021 : qu'est ce qui attend les électeurs, lors du second tour ?

élections 2021
Vote
©Nadine FADEL

Aux urnes citoyens ! Les électeurs de Guadeloupe sont à nouveaux appelés à élire leurs conseillers départementaux et régionaux, le 27 juin. La semaine dernière, ils ont majoritairement signifié aux candidats leur manque d'intérêt, pour ce double scrutin. Faisons le point sur les forces en présence 

Lors du second tour des élections locales 2021, qui se déroulera dimanche 27 juin, les électeurs de Guadeloupe n'auront plus qu'à départager deux listes sur les 12 présentes au premier tour du scrutin régional. 25 binômes sont resté en lice, sur les 73 qui avaient candidater au départ, dans les 21 cantons de l'archipel, dans le cadre des départementales.

Toutes ces personnalités politiques comptent sur une plus forte participation, qui légitimera leur élection, en cas de victoire.

Dimanche denrnier, seuls 30,59% des électeurs sont allés aux urnes, contre 48,49%, lors des élections de 2015.

Les élections régionales

Le match des régionales opposera, une nouvelle fois, "Guadeloupe unie, solidaire et responsable" (le GUSR), qui soutient la liste "Continuons d'avancer" portée par Ary Chalus, président sortant de la région Guadeloupe, au Parti Socialiste (le PS) et sa liste "Péyi Gwadloup" menée par Josette Borel-Lincertin.

Aucune de ces listes n'a conclu d'alliance, avec leurs challengers d'hier, en vue du second tour de scrutin. Les colistiers, de part et d'autres, sont donc les mêmes que ceux de dimanche 20 juin.

 

Les candidats aux élections départementales 

A l'occasion du second tour des départementales, en Guadeloupe, il y aura 17 duels, dans un des cantons un unique binôme sollicitera les suffrages des électeurs et, dans trois cantons, il n'y aura pas de scrutin... en tout cas, pas ce dimanche 27 juin 2021.

Les électeurs devront départager les binômes :

  • Dans le canton "Les Abymes-2" : Eliane GUIOUGOU et Fabert MICHELY / Siméone BOUSARDO-BOUCARD et Francillonne JACOBY-KOALY
  • Dans le canton "Les Abymes-3" : Marylène ADHEL et Louis GALANTINE / Josette BOREL-LINCERTIN et William SURDIN
  • Dans le canton "Basse-Terre" : Thierry PANOL et Hélène RENE / Elie CALIFER et Brigitte RODES
  • Dans le canton "Capesterre-Belle-Eau" : Jean-Philippe COURTOIS et Danielle France-Lyse MINATCHY / Nicole PADOU et Hugues dit Philippe RAMDINI
  • Dans le canton "Le Gosier" : Catherine JOAB et Patrice PIERRE-JUSTIN / Cyndia, Auberte BORDELAIS et Jean-Claude, Sulpice CHRISTOPHE
  • Dans le canton "Lamentin" : José TORIBIO et Kelly VERCAUTRIN / Clara RIGAH et Jocelyn SAPOTILLE
  • Dans le canton "Marie-Galante" : Maryse ETZOL et Jean-Claude MAES
  • Dans le canton "Le Moule" : Olivier RAMAYE et Yvane RHINAN / Daniel DULAC et Gabrielle LOUIS-CARABIN
  • Dans le canton "Morne-à-l’Eau" : Kothy, Victoire JASMIN et Ketty, Guetty LABUTHIE / Jean DARTRON et Nadia NEGRIT
  • Dans le canton "Petit-Bourg" : Maryse CITRONNELLE et Martial, Modeste TAILLEPIERRE / Ferdy LOUISY et Jocelyne UNIMON
  • Dans le canton "Petit-Canal" : Victor ARTHEIN et Axelle KAULANJAN / Blaise MORNAL et Martine POTOR DIDIER
  • Dans le canton "Pointe-à-Pitre" : Sandra ENJARIC et Mehdi KEITA-GERMAIN / Henry ANGELIQUE et Tania GALVANI
  • Dans le canton "Saint-François" : Jean-Luc PERIAN et Sabrina ROBIN / Teddy MARY et Sophie PEROUMAL SYLVANISE
  • Dans le canton "Sainte-Anne" : Christian BAPTISTE et Lydia FARO, épouse COURIOL / Patrick Marcellin GALAS et Sylvie MATHURIN, épouse VANOUKIA
  • Dans le canton "Sainte-Rose-1" : Nicole DE LA REBERDIERE-RAMILLON et Fred GOUBIN / Alphonse GUILLAUME et Christine RACHON épouse MAZAMBA
  • Dans le canton "Trois-Rivières" : Jimmy FAUSTA et Fabienne THOMAS / Jacques ANSELME et Nicole ERDAN
  • Dans le canton "Vieux-Habitants" : Thierry ABELLI et Leslie GERAN / Jules OTTO et Marie-Yveline PONCHATEAU-THEOBALD

Un canton n'a qu'une liste en présence ; il s'agit de "Sainte-Rose-2", où Adrien BARON et Isabelle AMIREILLE-JOMIE n'ont pas d'adversaires.

Enfin, les cantons "Les Abymes-1", "Baie-Mahault-1" et "Baie-Mahault-2" ont officiellement été remportés, dès le premier tour des élections, le dimanche 20 juin. Mais en réalité, des binômes y ont été proclamés vainqueurs, sur les procès-verbaux, alors qu'ils n'avaient pas obtenu un nombre de voix équivalent à 25% du nombre d'inscrits, sur les listes électorales. Une erreur qui doit être constatée, par le tribunal administratif, après le recours en annulation introduit par le préfet de la Guadeloupe. Des élections partielles devraient y être prochainement organisées.

 

Les résultats du premier tour

L'ensemble des résultats du premier tour sont récapitulés sur une unique page accessible en cliquant ici.

Pour les départementales, une carte interactive vous est proposées. A vous de naviguer, d'un canton à l'autre, pour voir les résultats en détails !