Elections départementales : le binôme Jean-Philippe Courtois/Danielle Minatchy devance largement dans le canton 7 de Capesterre Belle-Eau

comité des signataires
Allée Dumanoir Capesterre Belle-Eau
©Filbar29

Les électeurs ont choisi de voter majoritairement pour le binôme Jean-Philippe Courtois/ Danielle Minatchy. Avec 59,2% des voix, il devance largement le binôme Nicole Padou/Hugues Dit Philippe Ramdini qui n'obtient que 12,34% des voix.

Résultats du 1er tour des Départementales dans le canton 7

 

Béatrice Hatilip/Didier Silo : 345 voix

Maggy Dorville/Jean-Marie Nomertin : 400 voix

Jean-Philippe Courtois/ Danielle Minatchy : 2940 voix

Sophie Darcy/Camille Edouard : 213 voix

Nita Cérol/Daniel Corvis : 455 voix

Nicole Padou/Hugues Dit Philippe Ramdini : 613 voix

 

C'est un canton à vocation agricole et commerciale que se disputent 6 binômes, à Capesterre Belle-Eau. La commune est d'ailleurs la seule du canton 7. 

Un an après la conquête de la mairie, Jean-Philippe Courtois repart en campagne. Avec Danielle Minatchy, il veut étendre l'action du conseil municipal au Département, pour répondre aux problématiques sociales du territoire. 

Dans le sillage du binôme, l'ombre de Joël Beaugendre derrière le duo Béatrice Hatilip et Didier Silo. Accompagnés par l'ancien maire, l'un des suppléants, et soutenus par le parti socialiste, ils veulent trancher avec la politique menée ces 6 dernières années. 

Autre force en présence dans ce scrutin, le camp des travailleurs... La liste "Combat ouvrier" menée par Jean-Marie Normertin et Maggy Dorville s'emploie à faire entendre la voix des opprimés dans un contexte économique gangréné par la crise. 

L'actuel vice-président de la collectivité départementale, Hughes Philippe Ramdini et son binôme Nicole Padou nourrissent de nouvelles ambitions sur le territoire..

Autres candidats au canton, l’équipe portée par Nita Cérol et Daniel Corvis. Anciens conseillers municipaux de Joël Beaugendre, ils proposent une autre alternative en misant sur leur experience de terrain.

Enfin, le groupement des forces progressistes avec le duo Sophie Darcy et Camille Edouard. Issus de la section locale du parti communiste guadeloupéen, ils veulent une politique plus sociale et humaniste.