"Embrassons-nous par millions, car nous sommes tous frères de sang" : l'essai dénonçant l'aberration du racisme, signé Gérard Bulin-Xavier.

livres
Gérard BULIN-XAVIER
Alors que le monde s'enflamme, entre montée du communautarisme et manifestations contre le racisme, un ouvrage met un coup de projecteur sur une aberration. Déconstruction idéologique autour de la race, par Gérard BULIN-XAVIER, dans "Embrassons-nous par millions, car nous sommes tous frères de sang"
Selon la paléo-anthropologie, toute l'humanité a un ancêtre commun : l'homme noir.
L'Européen n'existerait que depuis huit mille ans, soit des dizaines de milliers d'années après cet aïeul, à l'origine des premières civilisations, telle l’Égypte.
Adam et Ève seraient, eux aussi, Noirs, selon la règle de Gloger, ainsi que les premiers patriarches.
Ainsi, complexes de supériorité et d'infériorité sont des non-sens, car les différences entre les hommes ne sont que des constructions idéologiques, utilisées par l'Europe des siècles passés.
Il est donc important de présenter une préhistoire et une histoire de l'humanité qui restituent l'Africain dans la part essentielle, qu'il prit dans la construction du monde.
L'enjeu étant que nous nous embrassions tous, par millions, parce que nous sommes frères de sang...

A voir, ou revoir, le reportage de Lise DOLMARE et Olivier DUFLO, tourné à l'occason d'une rencontre avec Gérard BULIN-XAVIER, socio-anthropologue, philosophe, spécialiste des problématiques de l’identité humaine et de l’Existence et auteur de l'Essai "Embrassons-nous par millions car nous sommes tous frères de sang", paru en octobre 2018 :
©Guadeloupe La 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live