guadeloupe
info locale

Emmanuel Macron aux Antilles du 26 au 30 septembre: le programme de sa visite

politique
Emmanuel Macron le 12 septembre 2017 aux Antilles
Emmanuel Macron le 12 septembre 2017 ©N. Bensmail, R. Moine
Du 26 au 30 septembre 2018, le chef de l'Etat est en déplacement en Martinique, en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barth, un an après le passage des ouragans Irma et Maria. Quel est le programme de la visite présidentielle ? Les détails ici.
Le chef de l'Etat s'était engagé à revenir à Saint-Martin et Saint-Barthélémy pour faire le point un an après le passage de l'ouragan dévastateur Irma. La promesse sera tenue : Emmanuel Macron est en déplacement du mercredi 26 au dimanche 30 septembre, non seulement dans les deux îles frappées, mais aussi en Martinique et en Guadeloupe. Voici les grandes lignes déjà connues de cette visite présidentielle.
 

Martinique : sécurité, tourisme et chlordécone

La Martinique sera la première étape du déplacement présidentiel. C'est la première fois qu'Emmanuel Macron s'y déplace depuis son arrivée à l'Elysée en mai 2017. L'arrivée du président de la République est prévue le mercredi 26 septembre, tard dans la soirée.

L'accueil républicain se déroulera le jeudi 27 septembre, sur la place de la Savane, à Fort-de-France. Il visitera les rues du chef-lieu de Martinique pour évoquer notamment les questions de sécurité. Jeudi après-midi, il se rendra à Saint-Pierre où il sera question de développement touristique.

L'épineux dossier du chlordécone fera l'objet d'une visite chez un agriculteur du Morne Rouge. Un hommage à Aimé Césaire, disparu il y a dix ans, devrait également être rendu. 
 

Guadeloupe : eau, sargasses et CHU

Le vendredi 28 septembre, le chef de l'Etat arrivera en Guadeloupe. Sa première étape se déroulera aux Abymes. Le dossier de l'eau sera évoqué lors d"une rencontre avec les prestataires, les collectivités et les usagers, dans le quartier des Grands fonds.

Ensuite, à Baie-Mahault, le chef de l'Etat visitera une pépinière numérique pour évoquer notamment le rapport du député LREM de Guadeloupe Olivier Serva concernant les forces vives des Outre-mer.

Vendredi après-midi, dans la commune de Goyave, le président fera le point sur le dossier des algues sargasses et la mise en oeuvre du plan présenté en juin dernier par Nicolas Hulot et Annick Girardin.

Samedi 29 septembre, Emmanuel Macron posera la première pierre du futur CHU de Guadeloupe. Après l'incendie qui a ravagé le CHU en novembre 2017, l'Etat s'est engagé à financer le nouvel hôpital à hauteur de 600 millions d'euros. Le CHU doit être opérationnel en 2022. 
 

Saint-Martin : la lente reconstruction

Samedi après-midi, Emmanuel Macron s'envolera pour Saint-Martin. Il ira constater, comme il s'y était engagé il y a un an, la lente et difficile remise en état de l'île, dévastée par l'ouragan Irma en septembre 2017. Cette visite a des allures de "réunion de chantier" comme le précise l'entourage du chef de l'Etat, qui s'attend à des réactions "d'impatience et de découragement" des habitants. Effectivement, comme le montrent ces témoignages recueillis pas Guadeloupe la 1ère à Saint-Martin, les habitants n'espèrent pas grand chose de la visite du chef de l'Etat : 
©la1ere
Samedi soir, le chef de l'Etat inaugurera la nouvelle préfecture qui remplace le bâtiment dévasté par l'ouragan Irma. Dimanche 30 septembre, il visitera la baie orientale, pour évaluer la relance de la filière touristique.
 

Saint-Barth : l'ultime étape

Saint-Barthélémy, sera l'ultime étape du périple antillais du chef de l'Etat. Emmanuel Macron visitera le site de gestion de crise. Il prendra l'avion pour Paris dimanche dans la soirée. Pour l'heure, l'Elysée n'indique pas si le président de la République rendra hommage à Johnny Halliday, inhumé à Saint-Barthélémy.
Quatrième visite Outre-mer pour le chef de l'Etat
Depuis son élection à l'Elysée en mai 2017, c'est la quatrième visite dans les Outre-mer pour Emmanuel Macron. Il s'était rendu à Saint-Martin et Saint-Barth en septembre 2017 après l'ouragan Irma. Il était en Guyane du 26 au 28 octobre 2017. En mai 2018, Emmanuel Macron a passé trois jours en Nouvelle-Calédonie. Lors de la clôture des assises des Outre-mer en juin dernier, il s'est engagé à se rendre dans l'ensemble des territoires ultramarins durant son quinquennat. 
Publicité