En décembre 2020, l'indice des prix a augmenté de 0,6 %

économie
Indice des prix en hausse
Hausse des prix, image d'illustration. ©DR

Ce sont particulièrement les prix dans les transports qui ont contribué à l'augmentation de l'indice des prix au cours du mois de dédembre : + 9,5 %. Pour le reste, si les prix de l'alimentation et des produits manufacturés étaient en légère hausse, l'énergie était en baisse.

 

En décembre, les prix de l’alimentation sont en hausse (+ 0,2 %), consécutive à celle des prix de l’alimentation hors produits frais qui augmentent de 0,4 % alors que ceux des produits frais sont en nette diminution (– 1,6 %).

Globalement, les prix de l’alimentation augmentent de 2,3 % sur un an. Les prix des produits manufacturés progressent de + 0,5 % sur un mois. Ceux des produits de santé sont stables. Contrairement au mois précédent, les prix de l’habillement et chaussures augmentent de façon plus modérée (+ 1,4 %).

Dans le même temps, ceux des autres produits manufacturés croissent de + 0,4 %. Sur un an, les prix des produits manufacturés sont en hausse de 0,2 %.

Les prix de l’énergie sont en baisse ce mois-ci de 0,3 %, sous l’effet de ceux des produits pétroliers (– 0,5 %). Le prix de l’essence super sans plomb diminue de 3 %. A contrario les prix du gazole et de la bouteille de gaz sont en hausse respectivement de 0,9% et 6,6%. Sur un an, les prix de l’énergie chutent de 8,2%.

Indice des prix

L’ensemble des prix des services est en hausse en décembre (+ 0,9 %). Si les prix des services de communications sont stables, tous les autres services participent plus ou moins fortement à la hausse. Avec les congés de fin d’année et la reprise de l’activité touristique, les prix des services de transports ont très fortement augmenté sur un mois (+ 9,5 %). Ceux du secteur loyers et services rattachés et du secteur service de santé progressent respectivement de 0,2 % et 0,3 %. Les prix des autres services croissent de + 0,8 %.

Globalement, les prix des services sont restés stables sur l’année, la forte baisse des prix des transports (– 12 %) est compensée par la hausse de ceux des autres services.