Encore trop d'infractions commises par les usagers des routes de Guadeloupe

sécurité
Logo Sécurité routière
A en croire le bilan du contrôle routier organisé, jeudi 29 octobre, en fin d'après-midi, à Poucet, dans la commune du Gosier, les routes de Guadeloupe ne sont pas prêtes d'être sûres. 51 PV ont été dressés, en l'espace de deux heures.

L'insécurité routière en Guadeloupe

Les causes d'insécurité, sur les routes de Guadeloupe, sont nombreuses.
Bien sûr, il y aura toujours des personnes pour pointer du doigt certaines portions du réseau, dont la chaussée, les accotements, le marquage au sol, ou encore l'éclairage mériteraient d'être révisés. Certes, des améliorations sont à envisager, dans certains secteurs.

Mais l'humain est en grande partie responsable des dangers encourus. 
Il revient à tout possesseur de véhicule (voiture ou deux-roues) de veiller à son entretien. 
Un grand nombre d'actes d'incivilité est encore à déplorer, de la part des usagers.
Enfin, les conducteurs et pilotes d'engins mettent encore bien trop souvent leur vie et celle des autres en péril, par leur comportement.
 

Les chiffres de l'accidentologie

Depuis le 1er janvier 2020, 41 personnes ont perdu la vie sur les routes de l’archipel :
  • 16 automobilistes, dont 5 passagers ;
  • 10 motards, dont 2 passagers ;
  • 4 cyclomotoristes ;
  • 4 cyclistes ;
  • 1 passagère de quad ;
  • et 6 piétons.

La majeure partie des accidents peuvent être évités, si chacun respecte le code de la route et les règles élémentaires de sécurité. Chacun doit faire preuve de civisme et de vigilance.

Préfet de la région Guadeloupe


Nouveau contrôle routier au bilan alarmant

Le préfet de la région Guadeloupe, Alexandre Rochatte, se dit déterminé à sanctionner, sans aucune tolérance, les comportements qui mettent en danger leur auteur, mais aussi les autres usagers de la route. Ainsi, des opérations de contrôles routiers sont régulièrement organisées.

C'était le cas, jeudi 29 octobre 2020, entre 16h30 et 18h30, sur la route nationale 4, au niveau du pont de Poucet, au Gosier. 25 policiers de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) et 5 policiers municipaux ont ainsi contrôlé une centaine de personnes, ainsi que 75 véhicules. A cette occasion, 51 procès-verbaux (PV) ont été dressés. 

Voici la liste des infractions dangereuses commises :
  • 9 excès de vitesse ;
  • 1 non port de ceinture de sécurité ;
  • 1 véhicule présentant des pneus lisses.
Deux personnes ont été interpellées, pour défaut d’assurance et infraction à la législation sur les stupéfiants.

Par ailleurs, des sanctions ont été prises, pour des non respect de la législation :
  • 10 plaques d'immatriculation étaient non conformes ;
  • 13 véhicules étaient concernés par des défauts de contrôle technique valide ;
  • 9 usagers n'ont pas été en capacité de présenter leur assurance ;
  • 5 automobilistes n'ont n'avaient pas leur permis de conduire ;
  • et 3 personnes ont écopé d'un PV, pour non présentation de leur carte grise.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live