Entreprises en difficulté : les banques font la sourde oreille, tandis que la Région Guadeloupe lance le prêt rebond

entreprises
Vue de Pointe-à-Pitre et Jarry
©Nadine FADEL/
La crise sanitaire a provoqué des ravages sur la trésorerie des entreprises. Les fermetures d'enseignes s'enchaînent. Et, malgré les garanties offertes par l'Etat, les banques ne jouent pas le jeu et refusent de les accompagner. La CLCV dénonce, alors que la Région vient à leur rescousse.

Les banques ne jouent pas le jeu

Souvenez-vous, le président de la République, Emmanuel Macron, avait annoncé, le 16 mars 2020, jour où le confinement a débuté en France, un dispositif de garantie de l’État, à hauteur de 300 milliards d’euros, pour des prêts bancaires devant permettre de répondre aux besoins de trésorerie des entreprises touchées par la crise du coronavirus.  Mais force est de constater que les banques ne jouent pas le jeu, en Guadeloupe. Plusieurs structures économiques n'ont pas obtenu le prêt bancaire qui aurait pu leur permettre de survivre à la pandémie. Parmi elles, il y a les petits commerçants.
Les banques n'ont pas confiance.
C'est le constat fait par Jimmy Cohen, le responsable du secteur bancaire au sein de l'association de consommateurs CLCV Guadeloupe (Consommation, logement, cadre de vie) :

Jimmy Cohen - prêts bancaires


La Région Guadeloupe et ses partenaires à la rescousse des entreprises

Si les banques semblent faire peu de cas du prêt garanti par l'Etat (PGE), une autre aide vise à aider les entreprises à sortir la tête de l'eau, en ces temps de marée de coronavirus : la Région Guadeloupe lance le prêt rebond FEDER à taux zéro, en partenariat avec la banque publique d’investissement, BpiFrance.
Ce dispositif s'adresse au très petites entreprises (TPE) et aux Petites et moyennes entreprises (PME) de l'archipel, impactées par la crise de Covid-19, qu'elles rencontrent des difficultés conjoncturelles ou une situation de fragilité temporaire, liées à la situation sanitaire actuelle.
Ces entreprises peuvent emprunter de 10 000 à 200 000 euros, pour une durée de 7 ans, dont 2 ans de différé d'amortissement en capital.

Ce prêt rebond à taux zéro est accessible en ligne, afin d'en faciliter l'accès et raccourcir les délais de traitement.
Nous vous invitons, donc, à cliquer ici, pour en savoir davantage et accéder à la plate-forme dédiée.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live