Entretiens individualisés dans le 1er degré et petits groupes au secondaire, en guise de rentrée scolaire

éducation la guadeloupe
Rentrée scolaire : entretien individualisé
Médhy et sa maman son accueillis par la maîtresse de CE1-CE2 de l'école de Perrin, à Morne-à-l'Eau. ©Bruno Pansiot-Villon
Pas de bain de foule, dans les établissements scolaires, cette année. Dans le 1er degré, chaque enfant, accompagné d'un parent, bénéficie d'un entretien individuel avec sa maîtresse, durant cette semaine de rentrée. De la 6ème à la terminale, les cours se font par petits groupes.

Avec la crise sanitaire et le renforcement du protocole, au niveau 4, en Guadeloupe, les élèves du premier degré ne pourront pas se joindre à leur groupe d’amis, ni faire de nouvelles connaissances, en cette semaine de rentrée scolaire.
En effet, après un premier entretien avec leur professeur des écoles, en compagnie d'un parent, les écoliers poursuivront leur scolarité à distance.
Dans le secondaire, comme durant une partie de l'année dernière, les cours sont dispensés à des groupes restreints d'élèves.

1er degré : élèves, parents et enseignants forcés de s'adapter

Ce n'est qu'une première étape.
Au sein des foyers, parents et enfants doivent s'organiser, pour répondre aux besoins du principe de l'école à la maison. De même, les professeurs doivent trouver des astuces, pour suivre au mieux chacun de leurs élèves.

Le souhait de la rectrice, Christine Gangloff-Ziegler, est d'aboutir à davantage de présentiel, au plus vite ; surtout au primaire, où les élèves sont moins autonomes. Elle félicite les équipes, pour leur investissement :

©Laetitia Broulhet et Bruno Pansiot-Villon - Guadeloupe La 1ère

Ce lundi 13 septembre 2021, à l’école "Marie Emile-Coco" à Perrin/Morne-à-l’Eau, la directrice, Laurence Jules-Gaston n’accueillera pas les parents et les élèves, avec un petit-déjeuner à partager, comme elle le fait habituellement.
Respect des gestes barrière oblige, elle l’offrira sous la forme d'un panier, après avoir consacré un temps administratif, à chacun. Une situation inédite, pour cette directrice d’école :

©Laetitia Broulhet et Bruno Pansiot-Villon - Guadeloupe La 1ère

C’est ensuite au tour des professeurs des écoles, d'accueillir les élèves individuellement. Une activité ludique est proposée à l’enfant ; une façon de le rassurer et de faire le point, sur son niveau scolaire, comme l'explique la professeure de CE1-CE2, Sophie Fiscal :

©Laetitia Broulhet et Bruno Pansiot-Villon - Guadeloupe La 1ère

Néanmoins, cette situation demande une adaptation de la part des parents d’élèves.

Ce n’est pas évident, je travaille et cela demande toute une organisation. A la fin de la journée, il faut poursuivre, en faisant travailler l’enfant... et ce n'est vraiment pas facile.

Lydie Sitcharn, maman de Médhy, élève à Perrin Morne-à-l'Eau

Après cette semaine de premiers contacts, les enfants viendront en présentiel, une à deux matinées par semaine, par groupes de cinq.
A Perrin, les récréations ne se feront pas en décalées, mais les élèves seront répartis selon des zones bien définies et matérialisées.

Au moins, pour cette rentrée scolaire, il n’y a pas eu de pleurs, puisque maman ou papa était là. Mais ce n’est peut-être que partie remise !

Un scénario déjà connu, dans le second degré

Au collège de "Gourdeliane", les classes sont réduites de moitié.

Classe réduite - demi-jauge - collège
©Bruno Pansiot-Villon

Les élèves sont accueillis par leur professeur principal, qui assure le relais avec les autres professeurs.
Les classes sont séparées en deux groupes distincts, afin de respecter le protocole sanitaire et les distanciations sociales.
Un principe de la demi-jauge déjà vécu, l'an dernier, dans certains collèges et lycées de l'archipel, mais une nouveauté pour les élèves de 6ème.

Ce sont des 6ème. C’est leur première rentrée au collège. Donc, nous devons leur expliquer le fonctionnement de l’établissement et les modalités.

Nous leur donnons également leur code Pronote, afin qu’ils suivent les cours en distanciel.

Professeur principal de la de la 6ème A du collège de Gourdeliane, à Morne-à-l'Eau

Les élèves des collèges et lycées feront un retour en présentiel, une fois par semaine.

Pour l’instant, le principe des cours en distanciel est prévu jusqu’au 24 septembre. Des adaptations seront envisagées, si la situation sanitaire le permet.