Et au-dessous de nous coulait une "rivière de roches"

environnement
Puissante rivière de pierres
Les géologues découvrent que la tectonique des plaques se déplace à travers une couche sous-jacente plus chaude et plus douce appelée asthénosphère © (UH)

Une découverte d’importance faite par une équipe de l’Université de Houston et qui vient de faire l’objet d’une publication. Les scientifiques ont mis en évidence une « rivière de roches » qui coule sous nos pieds, dans les couches profondes du manteau.

C'est un phénomène qui interroge la théorie de la tectonique des plaques et de l’activité sismologique dite de subduction comme celle qui sévit ici. Jusqu’alors, les géologues estimaient que les plaques tectoniques se déplaçaient sous l’effet de leur poids, entrainées vers le bas grâce à une couche plus douce et chaude appelée asthénosphère, une sorte de lubrifiant que l’on pensait passif, immobile. Il n’en est rien !

Cette couche coule en fait et vigoureusement, entrainant avec elle les plaques tectoniques. Le phénomène a été découvert ici dans les Caraïbes. Cette "rivière de roches" située entre l'océan Pacifique et le centre de la mer des Caraïbes et qui passe à travers une porte d'entrée qui se situe au-dessous de l'Amérique centrale, a été mise en évidence grâce à l’observation d’infimes changements dans l'attraction gravitationnelle au-dessus de nos têtes.

Les scientifiques estime que cette "rivière de roches" est entrée en mouvement il y a environ huit millions d'années.

Une découverte qui implique que sans la dynamique de ce support, certaines parties de l'Amérique centrale seraient toujours en dessous du niveau de la mer...

Découvertes aux multiples implications pour comprendre par exemple la forme de la surface de la Terre mais aussi les forces qui déplacent les plaques tectoniques et provoquent des tremblements de terre tel que celui que nous avons subi le 26 mars dernier.