L’étau sanitaire lié au COVID 19 se desserre au sein des entreprises

entreprises
distance physique au travail
Ce mercredi 24 juin 2020, un nouveau protocole national a été instauré. Il se substitue aux précédents mais aussi aux 90 guides métiers. Ces derniers n’ont plus valeur normative et seront remplacés par une Foire Aux Questions.
Avec l’amélioration de la situation sanitaire en France (hormis en Guyane et à Mayotte), le gouvernement assouplit les règles sanitaires qui s’appliquent dans le monde du travail. 

Fin de la règle des 4 mètres carrés minimum pour chaque travailleur

Fini la jauge des 4 m², elle reste un simple outil lorsque cela est possible et c’est la distance d’au moins un mètre entre les personnes qui devient la norme.

Equipements de protection

En cas de difficulté à appliquer celle-ci, le port du masque est alors obligatoire.
Il est également vivement recommandé lorsque un employé est amené à être en contact à moins d’un mètre d’un groupe de personnes qui ne portent pas de masque.

Le télétravail n’est plus la norme

Quant à l’organisation même du travail, le télétravail n’est plus la norme mais reste une solution à privilégier dans le cadre d’un retour progressif à une activité plus présentielle, y compris alternée

Dialogue social et information.

Autre nouveauté, les employeurs doivent accorder une attention toute particulière à la main d’œuvre dite de passage : travailleurs détachés, saisonniers, intérimaire, titulaire d’un CDD. Il ‘agit d’assurer que ces personnels soient tout aussi bien informés sur les conduites à tenir. Ils pourront pour cela compter sur le référent COVID 19. La personne ressource désignée pour la mise en œuvre des mesures.
Une obligation pour les entreprises de plus de 10 salariés. Pour les autres, le chef d'entreprise pourra se charger lui-même de cette tâche.  

Hygiène

Un nettoyage ou une désinfection doit être mené dans l’entreprise, au moins une fois par jour et à chaque rotation sur le poste de travail.
Les salariés doivent appliquer les mesures d’hygiène préconisées dans l’entreprise, comme le lavage des mains.

Pas de tests ni de prise de température

La pratique des tests et de la prise des températures reste dissuadée.