Fabrice Saint-Louis face au département devant la Justice

justice
Fabrice Saint Louis
L’affaire qui oppose Fabrice Saint-Louis au Conseil départemental sera de nouveau devant la justice... 
En avril dernier, le tribunal administratif de la Guadeloupe avait sommé la collectivité de réintégrer dans ses fonctions le jeune homme, souffrant d’une malformation aux deux mains. La juridiction, qui avait donc jugé abusif son licenciement, avait aussi condamné le Département à verser à Fabrice Saint-Louis 2 000 euros pour réparation du préjudice moral. Mais la collectivité vient de faire appel de cette décision. Lors du procès, le Département avait expliqué la radiation de l’agent par ses nombreuses absences injustifiées. Selon l’avocat de l’animateur de l’émission "Papillon Volé", il s’agissait de congés maladie, à cause de mauvaises conditions de travail. Car malgré ses nombreuses demandes, le poste de Fabrice Saint-Louis n’avait jamais été adapté à son handicap. Le rapporteur public avait lui aussi demandé sa réintégration.
VOIR : 
©guadeloupe

VOIR AUSSI :
 

©guadeloupe