guadeloupe
info locale

Fin de l'exercice cyclonique dénommé Zélie

cyclones
exercice Zélie
Zélie, c’est le nom d’un exercice de simulation du passage d’un cyclone sur l’archipel, organisé depuis mardi par la préfecture, il s'est terminé ce matin.
Il faut être prête en cas de cyclone. Et pour s'y préparer rien de tel qu'un exercice grandeur nature. Tous les services de l'Etat ont été mobilisés pour tester la réactivité des uns et des autres...
L'exercice aura consisté à simuler le passage d’un phénomène cyclonique sur l’archipel. Baptisé « Zélie », cet exercice, qui a duré trois jours. Il aura permis de travailler sur l’échange d’informations avec l’ensemble des acteurs concernés, notamment les collectivités locales, les partenaires opérationnels (sapeurs pompiers, Météo France, associations de sécurité civile...) ainsi que les services de l’État et les forces de l’ordre. Pas de déploiement de moyens sur le terrain ; l’objectif était surtout de valider et d’optimiser la gestion et la diffusion de l’alerte cyclonique. 
Ce jeudi matin le centre opérationnel départemental habituellement installé en préfecture avait pris ses quartiers au SDIS, le Servcie d'Incendie et de Secours installé à Dothémare aux Abymes.
VOIR : 
©guadeloupe
La préfecture a aussi profiter pour demander aux internautes de relayer le plus largement possible ses communiqués sur les réseaux sociaux pour sensibiliser chacun à la culture du risque et au partage d’informations en cas de risque naturel majeur.