La ligue de football de Guadeloupe envisage une reprise du championnat avec 14 équipes la saison prochaine

football
Ligue guadeloupéenne de football
©LGF

Après une saison Covid-19 marquée par un status quo dans les mouvements du classement de la Régionale 1, la saison 2021 est celle du retour à la normale. Mais il ne se fera pas sans quelques pots cassés pour certains clubs.

La crise sanitaire et l'arrêt des compétitions pendant près de trois mois avait poussé la Ligue de Football de Guadeloupe (LGF) à revoir les modalités du championnat afin de ne pas pénaliser les clubs. Il n'y avait donc pas eu de relégation et la Régionale s'était jouée à 17 clubs. Pour cette nouvelle saison, il va falloir réorganiser le championnat pour retrouver une compétition à 14. Pour ce faire, la LGF a mis au point du système de play-off et de play-down.

Retenir les premiers des poules

Dans cette version en deux phases, il s'agit, dans un premier temps, de qualifier les 4 premiers de chaque poule. Le 27 mars prochain, les quatre premières équipes des deux poules de la R1 s'affronteront dans des play-off qui se joueront en match aller-retour. Il faudra cependant trouver l'issue d'un litige qui oppose la Gauloise et la Juventus pour connaître le nom du 8ème club. À l'issue de ce mini championnat un podium sera déterminé.

Les play-down

Les neuf autres équipes de la Régionale se disputeront un play-down. Le but de ce mini-tournoi est de déterminer les clubs qui seront relégués en Régionale 2. Un peu à l'image des play-offs, les trois clubs à remporter ce tournoi auront gagné leur place en Régionale 1 et les six autres seront relégués. Les 11 rescapés de ces tournois (8 équipes des play-off et les 3 gagnants des play-down) s'ajoutent les deux premiers des deux poules de la Régionale 2 et le vainqueur des barrages entre les seconds pour arriver aux 14 équipes qui s'aligneront pour la saison prochaine.

Le cas du CERFA

Dans la stratégie des clubs, le CERFA, pôle élite promu par la ligue de Guadeloupe, fait office de carte Contre Uno. En effet, s'il participe au championnat comme toutes les autres équipes, il n'est pas affecté de la même façon. Ainsi, il est immunisé de la relégation et du titre. En cas de qualification, c'est le club suivant qui reste prend sa place, et en cas de relégation, c'est le club qui le précède qui sera touché. Un calcul à prendre en compte pour les entraîneurs de clubs.