guadeloupe
info locale

Un format unique de plaque d’immatriculation pour les motos, cyclos, tricycles et quads

sécurité
Plaque d'immatriculation unique pour les 2 routes et les tricycles
Parmi les nouveautés du 1er juillet 2017, les propriétaires de motos, de cyclos, de tricycles et de quads devront se soumettre à une nouvelle réglementation qui leur impose désormais une plaque d'immatriculation unique
La nouvelle plaque doit mesurer 21 cm x 13 cm, (conformément aux dispositions de l’arrêté du 9 décembre 2016). Les motards (et autres propriétaires de cyclos, tricycles et quads) roulant encore avec des plaques plus petites que le standard 210x130 mm (généralisé depuis des années et obligatoire depuis le 1er juillet 2015 pour les nouvelles immatriculations) doivent donc se mettre aux normes, sous peine d'une amende de 135 euros.
D'ailleurs, tout conducteur de véhicule intercepté avec une plaque non conforme, illisible ou amovible sera sanctionné d'une amende de 4ᵉ classe (135€).
Jusqu’à présent seuls les véhicules mis en circulation à compter du 1er juillet 2015 avaient l’obligation de respecter ces dimensions.
Depuis, le Comité interministériel de la sécurité routière a décidé de généraliser l’uniformisation des plaques à l’ensemble du parc. 
L'Etat souligne que cette décision prend tout son sens dans le contexte guadeloupéen où la mortalité routière chez les conducteurs de deux-roues motorisés est préoccupante. En 2016, 22 personnes ont ainsi perdu la vie sur de tels engins, soit 39 % du total des 57 tués de la route en Guadeloupe. Mais il est donc évident que l'objectif parfaitement assumé par le gouvernement est naturellement de faciliter la lecture des plaques par les radars automatiques. La Sécurité Routière le dit elle-même : "l'uniformisation des plaques d'immatriculation va simplifier le contrôle des forces de l'ordre et permettra l'égalité de traitement des usagers vis-à-vis des radars".
Publicité