France Ô vit ses dernières heures

médias
France Ô
©Lionel BONAVENTURE / AFP
La disparition de France Ô a été décidée par le gouvernement en 2018. Lundi 24 août, il n'y aura plus de canal dédié aux Outre-mer, dans l'Hexagone. Une première depuis 1998, date de la naissance de RFO Sat
On a peine à y croire. Pourtant, France Ô, la chaîne des Outre-mer, disparaît. Un déchirement pour ses salariés. De l'incompréhension pour ceux qui l'ont regardée. Une injustice pour les nombreux sportifs et artistes d'Outre-mer qui ont franchi la porte de la rue Danton, à Malakoff.

France Ô¨est née il y a tout juste 20 ans. En janvier 2005. Elle remplace RFO Sat, diffusée sur le satellite depuis 1998 et est intégrée à France Télévisions. 
Elle est diffusée sur la TNT en Île de France en 2007 puis sur la TNT nationale à partir de 2010.

En 2018, le gouvernement décide l'arrêt de la chaîne. Sa fin est programmée pour le 9 août. Cent vingt-cinq personnalités, parmi lesquelles Lilian Thuram et Erik Orsenna, lancent alors un appel dans Libération pour sauver la chaîne, le lundi 27 juillet. Plus de 100 000 téléspectateurs signent la pétition « Sauvons France Ô ». Malgré les manifestations, les pétitions,les interventions des parlementaires de tous bords, rien n'a ébranlé la détermination du gouvernement.  Peu après son arrivée, Roselyne Bachelot confirme la disparition de la chaîne. 

Ce dimanche, est vécu comme un jour de deuil pour de nombreux ultramarins et personnels de France Ô.
 
©guadeloupe
Comme un dernier râle, les salariés de la chaîne ont manifesté leur colère et leur désespoir ce dimanche après-midi, place du Palais Royal à Paris, à deux pas du ministère de la Culture. Quelques heures avant l'arrêt de la chaine des outre-mer, ils ont  réclamé des alternatives crédibles et pérennes à l'arrêt de la chaine nationale des outre-mer.

Le député LREM Olivier Serva, interrogé par l'Agence France Presse, rappelle Emmanuel Macron à sa promesse de campagne : le maintien de France Ô. Devenu Président de la République, Emmanuel Macron change d'avis, comme le raconte ici Henri Hélie.
©guadeloupe
Un choix dicté par les audiences de la chaîne jugées trop faibles. Mais France Télévisions n'abandonne pas pour autant l'information ultramarine. L'aventure continue sur le numérique et avec de nombreux rendez-vous d'information réguliers sur les autres chaînes du groupe, notamment France 3 et franceinfo. 
 
©guadeloupe
Dès le 1er septembre, la fréquence TNT de France Ô, le canal 19 dans l'hexagone, sera dévolue à la chaîne d’information en continu Franceinfo en haute définition.
Et c'est en un date symbolique que le voile est définitivement jeté sur la chaîne qui invitait à regarder "autrement" : le 23 août, date de la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live