Gendarme blessé : le général Thierry Renard, commandant de la gendarmerie de Guadeloupe vient en soutien aux équipes de Saint-Martin

faits divers
Thierry Renard, commandant de la gendarmerie de Guadeloupe
©Ronhy Maléty

Le général Thierry Renard, commandant de la gendarmerie de Guadeloupe et des Îles du Nord, est arrivé à Saint-Martin ce lundi 8 février 2021. Il y a tenu une conférence de presse pour faire suite à l'agression d'un gendarme ce dimanche durant ce qui ressemblait à un rodéo de motards.

La conférence de presse tenue ce lundi à Saint-Martin par Thierry Renard avait deux objectifs. D'abord donner des nouvelles du gendarme grièvement blessé, le dimanche 7 février dernier, au rond-point de Bellevue à Saint-Martin. L'homme dont on a craint le décès est bien vivant, mais ses blessures sont lourdes. 

J'ai été le voir ce matin, il a repris ses esprtis mais il a beaucoup de courbatures. Le côté gauche de sa tête est très touché de même que son oeil, mais les scanners sont encourageants puisque l'écoulement de sang dans le cerveau s'est arrêté.

Thierry Renard, commandant de la Gendarmerie de Guadeloupe et des Îles du Nord

Ensuite, le commandant a réitéré la détermination de la gendarmerie à stopper la recrudescence de vols à main armée, mais aussi les comportements à risques des motards sur les routes de l'île. En effet, les rodéos de motards, tels que celui au cours duquel le gendarme a été blessé, deviennent un problème préoccupant qui met en danger les usagers de la partie Française, toujours selon le commandant. Une problématique d'autant plus importante qu'il y a 15 ans, un autre militaire perdait la vie à ce même rond-point, percuté par un scooter.

VOIR :

Rappel des faits

Ce dimanche, une escouade de gendarmes menait une opération de lutte contre les braquages à main armée et les rodéos. Placés au rond-point de Bellevue pour un contrôle, ils voient venir vers eux une trentaine de motard. À la vue des gendarmes, la horde prend la fuite et remonte la rue Hollande à contre-sens pour filer vers Sint-Maartin. C'est durant ce changement de cap brutal, qu'un motard fonce délibérément sur le militaire. La victime est projetée sur plusieurs mètres et retombe brutalement au sol. Une enquête et des recherches actives sont en cours afin d'identifier et d'interpeller l'agresseur. 

agression motard SXM
©RS

De nouvelles mesures

Le préfet de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, Serge Gouteyron, présent à la conférence de presse, a dit regretter que ces actes de violence entâchent l'image de l'île. Aussi, les structures chargées de sensibiliser la population, et les jeunes plus singulièrement, aux questions de sécurité, telles que le conseil de prévention de la délinquance seraient relancées. D'autre part, la justice se saisira plus concrètement de l'affaire dès que le gendarme agressé aura déposé formellement plainte auprès du tribunal.