Généalogie : à la recherche de soi et des siens...

patrimoine
Au nom de nos ancêtres, esclaves et négociants
À la découverte de la généalogie de leurs ancêtres ©Enfant Sauvage Productions
La généalogie a le vent en poupe. Des ateliers et conférences sont proposés ce samedi 16 juillet par le Parc national, avec comme invité un spécialiste, pour les Antilles, Emmanuel Gordien.

Reconstituer l’histoire de sa famille… En raison de la traite négrière et de l’esclavage, ce n’est pas une mince affaire pour les familles antillaises.

Pour la 16ème édition de Nature & culture en découverte, le Parc national de la Guadeloupe propose une série de conférences sur la généalogie. Il s’agit d’une semaine culturelle et mémorielle baptisée A la découverte de l’origine des noms de famille de la Guadeloupe. La manifestation est organisée en partenariat avec le Comité pour la Marche du 23 mai 1998 (CM98).

Cet après-midi aura lieu une conférence inaugurale à partir de 15 heures, à la salle du Centre de ressources des Abymes.

Quelle méthodologie adoptée pour commencer ou poursuivre ses recherches généalogiques ? C’est Emmanuel Gordien, le président de CM98, qui animera cette conférence.

Emmanuel Gordien, président du Comité marche du 23 mai 1998 (CM98)

Les ateliers de généalogie Anchoukaj sont itinérants. Ils se tiendront la semaine prochaine de 15 à 18 heures :

  • Lundi 18 juillet, au siège du Parc National de la Guadeloupe à Saint-Claude
  • Mardi 19 juillet, à la médiathèque Paul Mado de Baie-Mahault
  • Mercredi 20 juillet, à la médiathèque Médélice Baptista de Vieux-Habitants
  • Jeudi 21 juillet, au dojo du hall des sports Teddy Riner de Goyave
  • Vendredi 22 juillet, à la salle des fêtes de Gourbeyre.