#Generation2000 : Kévin Macedot, couteau suisse du pôle audiovisuel du lycée de Pointe-Noire

famille
Génération 2000 : les compétences de Kévin Macedot ©Alex Robin, Rodrigue Lami, Christelle Théophile - Guadeloupe La 1ère
C’est au lycée de Pointe-Noire que Kévin Macedot a suivi sa formation initiale de technicien audiovisuel. Et c’est dans ce même établissement qu’il exerce aujourd’hui et qu’il se rend indispensable, tant aux élèves qu’à l’équipe éducative. Son professionnalisme, sa disponibilité et ses compétences sont vantés.

« Génération 2000 », c’est cette rubrique que propose Alex Robin, chaque jeudi, dans le journal de 13h00, dans laquelle l’initiative et/ou le parcours d’un jeune Guadeloupéen est mis en lumière.

Le 12 mai dernier, nous avons rencontré Kévin Macedot, au sein du pôle audiovisuel du lycée de Pointe-Noire. Le jeune homme y occupe le poste de technicien territorial.
Ce régisseur est, en fait, un ancien élève de cette filière ; il est donc revenu dans l’établissement qui lui a mis le pied à l’étrier. Aujourd’hui, après avoir peaufiné sa formation et ses compétences dans l’Hexagone, il connait les rouages du métier et est au fait des besoins des élèves. 
Passionné et polyvalent, il est devenu un acteur clé des lieux, doté de grandes qualités, dont une implication sans faille.

Il est, sans surprise, très apprécié de la direction du lycée :  

Lors de la passation, entre mon prédécesseur et moi-même, la première information qu’il m’a donnée, concernant ce BTS audiovisuel, c’était cela : je pourrais m’appuyer sur quelqu’un qui est totalement investi dans l’établissement.

Michel Romuald, proviseur du lycée polyvalent de Pointe-Noire  

Kévin Macedot ne peut que confirmer :  

Je m’implique beaucoup. J’aime ce que je fais. C’est un travail que je fais par passion. C’est là où je vais certainement au-delà des tâches qui me sont confiées.

Kévin Macedot, technicien territorial, régisseur au pôle audiovisuel du lycée de Pointe-Noire 

Le proviseur a un souhait : voir Kévin intégrer un jour le corps professoral.  

J’aurais tant souhaité le voir intégrer le corps des enseignants, au niveau du BTS, pour véritablement parfaire encore ce travail qu’il fait déjà de gaité de cœur et avec beaucoup, beaucoup d’engagement. Il faut aussi voir les étudiants, qui constamment le sollicitent. Quelques-fois, je me demande comment il fait !

Michel Romuald, proviseur du lycée polyvalent de Pointe-Noire  

Une confiance et une pluie d’éloges rares, pour un jeune travailleur, de la part de sa hiérarchie. D’où notre choix de mettre en lumière Kévin Macedot.