Centre des finances publiques de Morne Caruel : un bug informatique suscite la colère des usagers

impôts les abymes
Usagers devant impôts Morne Caruel
©Jean-Marie Mavounzy

La fermeture, ce mercredi matin, de l'accueil du centre des finances publiques de Morne Caruel aux Abymes, a suscité la colère des nombreux particuliers venus sur place. Un bug informatique national est à l'origine de cette fermeture temporaire. Mais les difficultés semblent récurrentes. 

Certains étaient là depuis la veille au soir, 23h, pour être sûrs d'être reçus après plusieurs tentatives infructueuses. D'autres les ont rejoints très tôt ce matin. En tout, plus d'une centaine de particuliers, venus pour la plupart au centre des finances publiques du Morne Caruel, pour leur taxe foncière. Quand, à 7h30, un vigile les informe que l'accueil n'ouvrira pas en raison d'un bug informatique national, c'est l'incompréhension. Sous le coup de la colère, les particuliers barrent l'accès au centre des Impôts. 

Accès impôts morne Caruel barré
©Jean-Marie Mavounzy

Parmi eux Miguel, venu spécialement de la Pointe des Châteaux à Saint-François.

Miguel, contribuable en colère

Finalement, l'accueil ouvrira ses portes vers 9h30. Christophe fera partie de ceux qui seront reçus au centre des impôts mais pour traiter son problème, il devra patienter pour un rendez-vous téléphonique fixé... au 24 mars !

Christophe, contribuable

Une situation dénoncée par Yvan Dauphin, Secrétaire adjoint à la CGT Finances publiques. En effet, selon le syndicaliste, la réorganisation des services mise en place depuis le 1er janvier,  a des conséquences sur l'accueil des contribuables. 

Yvan Dauphin, secrétaire adjoint CGT finances publiques

Contactée la direction régionale des finances publique a confirmé qu'un bug informatique national était à l'origine de la fermeture de l'accueil des centres des impôts ce mercredi matin. Elle rappelle par ailleurs que les contribuables n'ont pas besoin de se déplacer et qu'ils peuvent prendre rendez-vous par téléphone ou en ligne. 

Communiqué des Finances publiques

Reste qu'en Guadeloupe, l'habitude est très ancrée de se déplacer en personne pour un problème lié à ses impôts, en particulier en cette période de perception de la taxe foncière. Pas sûr que les nouvelles mesures pour répondre aux questions des contribuables, mises en place par les Finances publiques, soient comprises par ces derniers. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live