Course clandestine de voitures : face à la justice, le conducteur de 22 ans risque gros

justice les abymes
Accident tirage sauvage
©Image issue des réseaux sociaux
Suite à l'accident, survenu dans la nuit de vendredi à samedi, lors d'un "tirage sauvage", à Providence/Les Abymes, le jeune conducteur risque une mise en examen et la détention provisoire, pour les faits jugés graves, par le Parquet. Il conduisait sans permis, lorsqu'il a fauché sept spectateurs.

L'accident

Retour sur le grave accident survenu à Providence, aux Abymes, lors d’une session de courses clandestines de voitures, dans la nuit de vendredi 27 à samedi 28 novembre 2020. Un évènement dont nous parlions dans cet article :


Le conducteur dans le collimateur de la justice

Le conducteur qui a fauché et blessé sept spectateurs, dont un grièvement, est un jeune homme de 22 ans… qui n’est pas titulaire du permis de conduire. Il n'a pas de casier judiciaire et n'est pas connu des forces de l'ordre. Son profil sera affiné lors de l'enquête.

Car le garçon est pris désormais dans le filet de la justice. Il a été, le soir même, placé en garde à vue.
Ce dimanche matin, il a été présenté au parquet de Pointe-à-Pitre, pour une ouverture d’information judiciaire.
Puis, un juge d’instruction l’a reçu, en vue d'une mise en examen, pour des faits jugés très sérieux, qui justifient sa détention provisoire, du point de vue de Patrick Desjardins, le procureur de la République de Pointe-à-Pitre 

Patrick DESJARDINS - Suite tirage sauvage 

Après débat, la décision reviendra, dans la journée, au Juge d’instruction et au juge des libertés et de la détention (JLD).
 

Que faire contre la récurrence des "tirages sauvage" ?

Quant à la tenue de ces évènements récurrents que sont les « tirages sauvage », comme on nomme les courses de voitures clandestines en Guadeloupe, que faire ?
La présence même des spectateurs peut-elle être punie ?
Selon le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardins, il est difficile, pénalement, de mettre en cause ces personnes. En revanche, les autorités judiciaires vont devoir s'atteler à la lutte contre ce phénomène.

Patrick DESJARDINS - le phénomène de tirages sauvages