Des nuits agitées dans l'agglomération pointoise

vie locale les abymes
Raizet après le Couvre-feu

L'actualité de ces derniers jours a fait état de soirées tumultueuses dans l'agglomération pointoise. Des coups de feu et des riverains effrayés, aussi bien à Pointe-à-Pître qu'aux Abymes. Pourtant au Raizet, l'un des théâtres de certains de ces faits, on ne cède pas à la panique.

Le quartier du Raizet au cœur de l’actualité des faits divers depuis quelques jours. Entre coups de feu entrainant des lésions sur plusieurs victimes  la semaine dernière et incendie de palettes et plots de travaux, ces derniers jours, le climat est incontestablement tendu. 

Pour Rosan Rauzuel, conseiller municipal des Abymes, ce quartier prioritaire fait l’objet de toutes les attentions depuis plusieurs années entre rénovation urbaine et travail dans les quartiers, mais la délinquance est aussi une problématique globale.

Rosan Rauzuel Conseiller municipal des Abymes

Rosan Rauzuel Conseiller municipal des Abymes

Au Raizet comme ailleurs, ces soirées agitées ne changent rien à la dynamique du quartier. Les jeunes sont tournés vers l'avenir. Le témoignage de Jean-Charles est un exemple en la matière.

Reportage de Pascal Pétrine

Pascal Pétrine Guadeloupe La 1ère

 

Et comme Jean-Charles, les riverains du Raizet ne cèdent pas à la psychose. Il y a certes des problèmes mais le quartier n'est pas pour autant un champs de guerre.