Conseil municipal : Cédric Cornet, maire du Gosier, plus que jamais en mauvaise posture

politique le gosier
Les élus de la majorité coupent court à la séance du conseil municipal du 5 août 2021
Cédric Cornet a été lâché par sa majorité, lors du conseil municipal de ce jeudi 5 août 2021. 18 élus du clan du maire du Gosier ont voté en faveur d'une motion lui retirant l'ensemble de ses délégations et révoquant le directeur de cabinet. La séance a, de fait, tourné court.

La majorité municipale de la ville du Gosier a volé en éclat, hier soir, à l'occasion du conseil de ce jeudi 5 août 2021 et après plusieurs semaines de tensions, notamment autour de la question du bénévolat des élus, que les ex-proches de Cédric Cornet n'acceptent plus.

Houleux conseil municipal

Comme on pouvait s'y attendre, le conseil municipal d'hier, au sein de la ville du Gosier, a été très houleux. Les débats ont tourné court et les points inscrits à l'ordre du jour n'ont pas été examinés.

Vers 18h45, lecture a été faite d'une motion signé par 18 membres du clan Cornet, qui s'effrite. Ces Conseillers souhaitent la suppression de la délibération accordant au maire ses délégations, objets d'un vote qui remonte au 5 juillet 2020. Ils ont exigé, par ailleurs, le retrait des points à l'ordre du jour de la séance d'hier et la révocation du directeur de cabinet de la ville, Edwin Laupen, avec effet immédiat. Tous dénoncent un "état dégradée de la situation, l'absence de concertation, l'absence de consultation de documents administratifs, les pressions et manipulations".

Les frondeurs de la majorité municipale, extrêmement remontés et déterminés, sont donc passés en force, avec l'aide de membres de l'opposition. Ils ont voté en faveur de cette motion, adoptée par 26 élus sur les 32 présents (selon les élus de la majorité du Gosier), dans une grande confusion, puisque la salle de délibération s'est largement vidée, après ce vote.

Wennie Molia, 3ème adjointe au maire du Gosier, explique sa prise de position :

Wennie Molia : "C'est surtout une rupture de confiance engendrée par des promesses non tenues"

Autre son cloche, celui de Guylaine Jeanne, élue de l'opposition qui soutient la motion :

Guylaine Jeanne : "C'est surtout un moment fort de démocratie que nous avons vécu, hier soir"

Pour rappel, parmi les 17 points qui devaient être abordés, ce jeudi, figurait le projet de délibération relatif à la fixation des indemnités de fonction des élus, tel que demandé par les 18 frondeurs. Nous en parlions dans cet article :

Mais cela ne pouvait suffire. Les élus de la majorité demandaient aussi l'ajout d'autres points, dont l'abrogation de la délibération du 23 juillet 2020, fixant le montant des indemnités de fonction du maire et des adjoints (mise en place d'un conseil municipal bénévole).

Réaction de Cédric Cornet

Le maire du Gosier a très vite réagi, par voie de communiqué. Il a déploré la manière dont s'est déroulé ce conseil municipal et indiqué être favorable à la discussion et à l'inscription des points soumis par les élus, à l'ordre du jour de la prochaine réunion du conseil, certainement courant août.

Cédric Cornet invite aussi l'ensemble des conseillers municipaux à "se retrouver, pour des débats sereins, constructifs et répondant aux attentes de la population".

Communiqué du maire du Gosier - 05/08/2021
©Maire de la ville du Gosier

Désormais, c'est le conseil municipal qui devrait prendre la main et programmer une nouvelle réunion, dans les prochains jours avec, probablement, un nouvel ordre du jour, mettant ainsi Cédric Cornet hors jeu. 

Se pose une question de droit et de la validité de cette décision car, sans nul doute, le maire, fortement affaibli et dont les marges de manoeuvre sont réduites, procèdera à un recours.