Inondations : La Région ausculte les zones sinistrées

catastrophes naturelles la grande-terre
Les élus sur le terrain des inondations
Réunion de travail sur l'un des sites impactés par les inodations ©J-M. Mavounzy
Après les inondations de vendredi et les dégâts occasionnées par elles, la commission des travaux de la région s'est rendue sur le terrain ce lundi matin, particulièrement au niveau du CREPS, sur la route des Abymes. Une manière aussi de coordonner des actions qui existent déjà et qu'il faudra soutenir pour les rendre encore plus efficaces

©Guadeloupe

Cette résidente de ce quartier de Petit Pérou a profité de la visite sur le terrain des élus de la Région et de Cap Excellence mais aussi des techniciens de Route de Guadeloupe, du SMGEAG, et des autres services concernés, pour venir crier tout ce qu'elle a sur le cœur après la montée des eaux de vendredi. Des mots qui sont probablement ceux d'un bon nombre de personnes dans le quartier. 

rencontre des élus avec les riverains à Petit Pérou
Rencontre des élus avec les riverains à Petit Pérou ©J-M. Mavounzy


Des maux dont les responsables de Cap Excellence ont bien conscience. Ils étaient sur le terrain dès vendredi et depuis samedi, ils poursuivent leurs introspections.
Didier Méridon, élu de Cap Excellence, en charge du développement durable. 

Mais ce ne sont pas les seules causes du désastre. Dans ces eaux de pluies en furie s'étaient aussi mêlées celles des égouts relâchées par un dispositif automatique qui, en l'espèce n'aura pas garanti la sécurité des personnes. 
Michael Ravier Chef du département assainissement au SMGEAG

©Guadeloupe

Sur la voie publique les dégâts occasionnés par la montée des eaux, sont impressionnants.

Autour des élus et des techniciens de la commission des travaux de la Région, toutes les parties prenantes du Programme d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI)des Grands Fonds. Tous ont affirmé que l'accent sera mis notamment sur la rénovation de l’écrêteur de crue dans le secteur de Petit-Pérou.
Une attente des riverains de ces secteurs qui reçoivent les eaux qui descendent des Grands Fonds et inondent ces zones des Abymes. 
Sylvie Gustave dit Duflo vice-présidente à la région en charge de l’eau et présidente du Comité de l’eau et de la biodiversité

©Guadeloupe
©Guadeloupe

Pour comprendre ce qu'est un écrêteur de crue

A la décharge des élus, ils n'ont pas attendu cette énième catastrophe pour mettre en place le Programme d'Actions de Prévention des Inondations (PAPIdes Grands Fonds. 
Mais en Guadeloupe, du fait de la non prise en compte de toutes ces situations par le passé, tout les sujets relèvent de l'urgence aujourd'hui.
Et à côté de ces responsabilités politiques non négligeables, il y a aussi celles de tous les citoyens qui oublient bien souvent que ce qui est jeté en amont et dans l'anonymat, se retrouve en aval avec des conséquences qui peuvent être graves. 
Une nécessaire responsabilisation du citoyen quand, pour certains, comme ils paient des impôts, les pouvoirs publics sont là pour ramasser et nettoyer ce que eux jettent sans vergogne n'importe où.

Dégâts des inondations à Petit Pérou
Dégâts des inondations à Petit Pérou ©J-M. Mavounzy