publicité

Les habitants de Grand Baie occupent la mairie du Gosier

Un nouveau pas est franchi dans le bras de fer entamé depuis le début de l'année entre les habitants de Grand Baie et la municipalité du Gosier. Cette fois la mairie est occupée depuis ce mardi matin par des riverains qui veulent toujours obtenir l'annulation du projet formulé par la commune

  • F-J. Ousselin avec C. Métairon et G. Desmalles
  • Publié le
Leur détermination semble en effet inébranlable. Depuis l'annonce par la mairie d'un projet qui déplacerait les habitants de Grand Baie vers d'autres secteurs de la commune pour installer sur le site une zone d'activités balnéaires, les riverains de Grand Baie ont multiplié les actions pour que leurs positions demeurent une préoccupation pour la commune.
Le maire Jean-Pierre Dupont avait tenu lui même à leur expliquer les raisons de son projet; il s'agit pour lui de faire jouer ce qu'il estime être un principe de précaution motivé par la présence d'une faille sur le secteur mais aussi par les risques de raz-de marées et de tsunami sur le quartier situé en bordure de mer. Un projet qui, cependant, revient de fait sur tous ceux qui l'ont précédé et qui prévoyaient une RHI de grande envergure avec le maintien de la population sur le secteur. 
La pilule passe mal. Et les riverains de Grand Baie ne se sentent pas seuls aujourd'hui dans leur combat pour demeurer chez eux. Après Hubert Quiaba et son collectif de vigilence, c'est la CGTG conduite par Jean-Marie Nomertin, qui est venue sur place leur manifester son soutien.

La Préfecture en reste au projet de RHI

L'action d'aujourd'hui fait suite tout d'abord à une rencontre avec Gabrielle Carabin, présidente de la Communauté de la Riviéra du Levant, qui voulait jouer les bons offices entre les deux parties pour qu'une solution conciliante soit  trouvée. Et puis, ce lundi, ils sont allés en Préfecture où il leur a été indiqué qu'aucun autre projet que la RHI lancée il y a 20 ans, n'a été porté à la connaissance de l'Etat qui en reste à ce seul projet. 
Les habitants de Grand Baie se sont donc sentis confortés dans leurs revendications. Forts de ces propos, ils sont retournés ce matin vers la municipalité qui ne les a pas reçus. Depuis, ils occupent la mairie en espérant l'ouverture d'un nouveau dialogue avec le maire de la commune. 
Pas si simple. Jean-Pierre Dupont se dit prêt à les rencontrer mais hors de la mairie. Ce qu'ils refusent.
© C. Métairon
© C. Métairon
La situation pourrait cependant se dégrader puisque, en ce moment-même, un fourgon de police et une voiture avec à son bord une dizaine de personnel stationnent sur place, "au cas où", dit-on... 
© C. Métairon
© C. Métairon



RAPPEL sur les différentes étapes du conflit : 

https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/guadeloupe/martinique/grande-terre/le-gosier/grand-baie-va-dire-adieu-sa-population-se-tourner-nautisme-443895.html

https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/population-grand-baie-se-mobilise-contre-projet-base-nautique-445799.html

https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/habitants-grand-baie-ne-relachent-pas-pression-447029.html

https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/guadeloupe/martinique/face-face-tendu-entre-maire-habitants-grand-baie-463265.html



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play